Archives du site

Echos chorégraphiques et physicalité extrême. Le corps réinventé de « Dub Love »

« Dub Love » permet au tandem formé de Cecilia Bengolea et François Chaignaud de réaliser une nouvelle étape dans leur manière singulière de mettre en abyme la danse dans son élaboration, ses matériaux et son écriture. Pour une danse traversée de

Tagués avec : , , ,
Publié dans danse, musique

Des grands noms du Métal et du Punk Rock au fil de l’eau

Madball (Etats-Unis). Festival Biubstock. Organisée par des jeunes pousses énergiques originaires de la campagne genevoise, le Festival Biubstock présentait en août 2013, 45 ans jour pour jour après le mythique Woodstock, l’affiche festivalière sans doute la plus étendue de Métal

Tagués avec :
Publié dans musique

Danses nocturnes

“Journal de nuit”. Photo Gregory Batardon. Passant de l’informe de corps enfouis dans une lymphe ou linceul tissé de papier journal à la forme émergente, dansante et parlante de l’interprète, le performeur Yann Marussich croise pour Journal de nuit sa

Tagués avec : , ,
Publié dans danse, scènes

« Andromaque 10-43 ». La chaîne câblée amoureuse à l’ère du déchaînement des passions.

« Andromaque 10-43 ». Photos Nicolas-Descoteaux. Sanctuarisant la tragédie racinienne dans un bunker à mi corps entre les dictatures familiales, claniques, fanatisées d’hier et d’aujourd’hui, Kristian Frederic se concentre sur le quatuor de protagonistes principaux de la tragédie racinienne, Pyrrhus,

Tagués avec : , , ,
Publié dans théâtre

Les particules libres d’un cinéma expérimental

“Free Radicals” Nam June Paik De manière classique, malgré un traitement par instants coloré et agité en tous sens de l’image vidéo, le documentaire “Free Radicals” (“Radicaux libres“) de Pip Chodorov est basé sur une esthétique et une dramaturgie du

Tagués avec : ,
Publié dans cinéma

“Le Banquet” ou la poésie de l’espace multicouches

Le Banquet. Exposition collective, détail. Le Banquet est une pertinente exposition collective axée autour d’un dispositif d’installation plasticienne en constante évolution par ajouts et arborescences entre les œuvres présentées de trois artistes romands (Laure Marville, Maya Rochat, Jérôme Baccaglio) et

Tagués avec : ,
Publié dans arts, expositions

Les damnés de la terre au climat déréglé

« Sfumato ». Rachid Ouramdane Photos : Jacques Hoepffner Pour Sfumato, le chorégraphe Rachid Ouramdane a interrogé des victimes asiatiques des changements et dérèglement climatiques. Entre vapeur, pluie tropicale et musique sérielle, Sfumato est une pièce  chorégraphique atmosphérique,

Tagués avec : ,
Publié dans danse, scènes

Des anatomies sportives aux corps de rave

The Stages of Staging. Alexandra Bachzetsis. Photos Melanie Hofmann Que ce soit à travers les télescopages de divers espaces narratifs ou qu’il s’agisse de la frontière entre l’illusion et sa limite, les créations d’Alexandra Bachzetsis se jouent de l’opposition entre

Tagués avec : ,
Publié dans danse, scènes

Extension du domaine de la lutte

” Mes séances de lutte “, film de Jacques Doillon. « Pour qui les autres vont-ils me prendre ? » Cette interrogation séminale résume une grande part du cinéma de Jacques Doillon. A 70 ans, l’homme renoue, au fil de Mes

Tagués avec : ,
Publié dans cinéma

Petits arrangements avec les morts et les vivants

  De beaux lendemains. © Pascal Chantier. Russell Banks est un écrivain qui sait se faire le sismographe hors pair des fractures travaillant les communautés. Il met à nu les contradictions et les souffrances des individus avec une grande justesse expressive.

Tagués avec : ,
Publié dans théâtre

Fernanda Barbosa : corps, mémoire et âme de ballet

Le Sacre du printemps (2013). Ballet du Grand Théâtre (2013). Chorégraphie : Andonis Foniadakis.© GTG Gregory Batardon. Depuis 14 ans, Fernanda Barbosa anime de ses lignes corporelles fluides à nulles autres pareilles les créations chères au Ballet du Grand Théâtre.

Tagués avec : , ,
Publié dans danse

La traversée des ombres et paysages musicaux mahlériens par Ken Ossola

Photos GTG/Gregory Batardon. Parti, pour Mémoire de l’ombre, d’un ensemble de huit phrases chorégraphiques initiées et passées à différents instants, rythmes et sens, tel un ruban de Moebius, par les 22 danseurs du Ballet du Grand Théâtre,

Tagués avec : ,
Publié dans danse

Films de genre à Black Movie

Why Don’t You Play in Hell ? Sono Sion. Les cinématographies d’Asie ne manquent pas de souffle, d’inventivité et d’à-propos.  Du long métrage d’horreur revisité à l’ère de la téléréalité (Sapi du Philippin Brillante Mendoza), de spectres malades et vampires semblant

Publié dans cinéma

Faire récits par des écritures-mondes

God Bless Bagdad, (détail). Erró. Être artiste, c’est avant tout raconter des histoires, devenir une sorte d’animal narratif aux formes multiples. Sous l’intitulé “Entretemps… Brusquement, Et ensuite”, la 12e Biennale de Lyon explore les formes et dimensions stylistiques contrastées et variées,

Tagués avec :
Publié dans expositions

Danse avec les morts à vif

Top of my head-®Thomas Florestan Pièce conçue par Andonis Foniadakis pour le Ballet Junior, Do us apart agite, au cœur de mouvements énergétiques et d’expressions grotesques, une « humanimalité » semblant surgie de l’au-delà. Jusque dans sa dimension de cabaret érotique kitsch,

Tagués avec : , ,
Publié dans danse

Placebo : l’énergie intacte vingt ans après

A l’Arena, le groupe mythique Placebo retrouve une énergie incandescente et vulnérable pour mêler dark et cold wave, pop intimiste, glam rock et post punk mélodique en tirant notamment leur dernier album, Loud Like Love, vers le haut.

Tagués avec : , ,
Publié dans musique

Anna Odell : l’art pour investiguer la vie en société

« The Reunion » de et avec Anna Odell: © Jonas Jörneberg L’artiste plasticienne et cinéaste suédoise Anna Odell convoque l’art pour interroger la vie dans son film The Reunion (La Réunion) qui fait valser la réalité dans la fiction et

Tagués avec : , ,
Publié dans cinéma

Wagner-Nietzsche : fatale amitié et corps ouverts signés Jan Fabre

Photos ©Wonge Bergmann Artiste transversal mêlant toutes les expressions artistiques dans le creuset d’une sorte d’œuvre d’art totale (Gesamtkunstwerk), Jan Fabre se penche sur l’amitié tourmentée réunissant Richard Wagner et Friedrich Nietzsche en déclinant, non sans ironie, les temps forts

Tagués avec : , , ,
Publié dans théâtre

Migrations et faits divers par le village baroque de Jan Lauwers

© Wongebergmann Conçue, écrite et montée par Jan Lauwers, Place du marché 76 réunit au fil de quatre saisons vivaldiennes jusque dans leur sensibilité plastique et musicale aux paysages, une suite de tableaux autour de la saga d’une bourgade sous

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

L’amour terroriste et romantique en cave

“Conte d’amour”, Markus Öhrn. © Robin Junicke. Au fil de trois heures de performance scénique parfois éprouvante, Conte d’amour, découvert au Festival d’Avignon en 2012 et présenté à La Bâtie, narre la séquestration par un père dérangé, infantile et tortionnaire

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.