Nouvelles expositions dans les lieux culturels genevois

Galerie Wilde – Omar Ba, Engrenages. Photo Eric Bergoend.

Une multitude d’expositions tant dans les institutions que dans les galeries. Principale nouveauté du côté des galeries : Wilde abandonne le quartier des bains pour un nouveau lieu proche de la vie urbaine et suffisamment vaste pour abriter deux salles d’exposition, showroom, petite librairie et un café-restaurant sur le boulevard George-Favon. La rentrée est marquée par la Biennale de l’Image en Mouvement au Centre d’art contemporain, ainsi que par la mise en scène d’oeuvres de Wim Delvoye avec des oeuvres du Musée d’art et d’histoire à la rue Charles-Galland.

 

Centre d’art contemporain : Biennale de l’Image en Mouvement

Biennale de l’image en mouvement. Cosmic Camera. Image & graphisme : Robert Huber.

Pour cette nouvelle édition, les curateur·ice·s Nora N. Khan et Andrea Bellini ont commissionné de nouvelles œuvres à une quinzaine d’artistes – Basel Abbas & Ruanne Abou-Rahme, Alfatih, American Artist, Danielle Brathwaite-Shirley, Sheila Chukwulozie, Formafantasma, Aziz Hazara, Interspecifics, Lawrence Lek, Shuang Li, Diego Marcon, Lauren Lee McCarthy, Sahej Rahal, Jenna Sutela, et Emmanuel Van der Auwera.
Intitulée A Cosmic Movie Camera, la 18e édition de la Biennale développera un discours en constante élaboration consacré à l’image en mouvement sous toutes ses formes, en particulier à l’ère des algorithmes.

Centre d’art contemporain Genève. 24 janvier au 16 mai 2024.
Rue des Vieux-Grenadiers 10.

 

Anne-Julie Raccoursier.

 

 

Musée d’art et d’histoire. L’ordre des choses: carte blanche à Wim Delvoye

L’artiste plasticien propose une expérience artistique et esthétique inédite et une exploration profonde de notre relation à l’art et aux objets qui nous entourent.
Pas de parcours imposé ici. Le public est invité à s’immerger dans un foisonnement joyeux et ludique d’objets, de références et d’interventions proposé par l’artiste au nom de ce qu’il appelle lui-même un « vandalisme élégant ».

Musée d’art et d’histoire. 26 janvier au 16 juin 2024.
Rue Charles-Galland. Genève.

 

andata.ritorno : Maurice Castella

Maurice Castella. “Nature vagabonde”, détail. Photo: Courtoisie andata.ritorno

“Mon activité artistique est un chemin que je trace avec mes outils et la matière, dessins ou monotypes. Une quête pour comprendre le visible du présent, le palpable du passé et d’y mettre en résonance mon intériorité. Mon travail n’est pas descriptif ni narratif. Juste une trace furtive, principalement en noir et blanc, pour exprimer une émotion, un ressenti.” Maurice Castella.

andata.ritorno. 37, rue du Stand. Genève. 18 janvier au 10 février 2024.

 

Galerie Wilde

Omar Ba, “Imbrication et Impact”, 2024. Photo Eric Bergoend.

Wilde a déménagé au Boulevard George-Favon où le nouveau lieu s’ouvre avec les expositions Omar Ba : Engrenages dans la galerie principale et Sylvain Croci-Torti : So You Wanna Play With Magic ? dans la Salle Projet.
L’exploration de Ba sur l’identité, l’environnement et l’histoire fusionne harmonieusement en éléments symboliques et interconnectés, tandis que Croci-Torti brouille les frontières entre les domaines de la réalité et de l’imagination.

Wilde. Boulevard Georges-Favon 19. Genève. 18 janvier au 5 mars 2024.

 

Galerie Mezzanin : Maureen Kaegi

Maureen Kaegi, “Song of Increase”. détail. Photo : Courtoisie Galerie Mezzanin.

Maureen Kaegi, “Song of Increase”.

Galerie Mezzanin. 19 janvier au 17 février.
63, rue des Maraîchers. Genève.

 

Halle Nord. Katia Orlandi

Katia Orlandi. Synapse(s), 2024.

Katia Orlandi. Synapse(s) est une plongée dans un espace malléable qui met en éveil nos facultés de captations visuelles et sonores. Une multitude de dessins habités par des figures proches du rêve sont le point de départ de différentes recomposition et de mixages permettant à la fois de capter des combinaisons d’images et d’en créer de nouvelles.
En collaboration avec Sophie Le Meillour (animation) et Simone Aubert (création sonore).

Halle Nord.  19 janvier au 17 février 2024.
1 Place de l’Île. Genève.

 

Galerie Xippas : Marie José Burki, “anatomies d’un monde”

Marie José Burki, “Exposure: Flowers III”, 2021, détail”. Photographie. © Galerie Xippas.

Face à un monde saturé d’images, Marie José Burki s’arrête sur des éléments précis de notre monde, pose son regard sur des détails, suspend le temps pour ainsi nous interroger sur notre relation aux choses comme lorsqu’elle renverse notre point de vue dans Exposure : Flowers.
Galerie Xippas. 18 janvier au 2 mars 2024.
Rue des Sablons 6. Genève.

 

Ferme de la Chapelle : Aurélien Martin

Aurélien Martin. ©Thomas Maisonnasse

Se présentant à la fois comme un parcours introspectif et une invitation à questionner son propre regard, Five Minutes Before Midnight propose une réflexion sur le statut et l’usage de ce qu’il convient d’appeler l’objet d’art.

Ferme de la Chapelle. 24 janvier au 10 mars 2024.
39, route de la Chapelle. Grand-Lancy.

 

Villa Bernasconi. Lika Nüssli, “Je suis souvent la nuit.”

Villa Bernasconi.  31 janvier au 24 mars 2023.
Route du Grand-Lancy 8. Grand-Lancy.

 

Pace Gallery : Yoshimoto Tara

Yoshitomo Nara. The Bootleg Drawings 1988 – 2023. Photo : Courtoisie Pace Gallery.

Yoshitomo Nara. The Bootleg Drawings 1988 – 2023.

Entre les mains de Yoshitomo Nara, les marqueurs esthétiques de la jeunesse tels que les grandes têtes et les yeux larges font émerger des émotions et des états psychiques complexes, de rebelle et réfractaire à calme, contemplatif et solitaire.

Pace Gallery Genève. 17 novembre 2023 au 29 février 2024.
Quai des Bergues 15. Genève.

Et aussi :

  • Tsai Ming-liang. Walker. Le Commun. Rue des Vieux-Grenadiers 10. Genève. En collaboration avec le le Festival international de films indépendants Black Movie.
  • Tomás Saraceno, Life of Webs. Espace Muraille. 5 Place des Casemates. Genève
  • Pierre André Ferrand, Vincent Fournier, Alain Huck, Christoph Rütimann, Pierre Schwerzmann, Thomas Huber, Emilien Leroy. Galerie Skopia. Rue des Vieux-Grenadiers 9. Genève
  • Vasilis Zografos, The Untold Story. Galerie L. 23 rue des Bains. Genève.
  • Gian Losinger, I wish I called you sooner. Galerie Fabienne Levy. Rue des Vieux-Grenadiers 2. Genève.
  • Caroline Schattling Villeval, Carences et toute puissance. Centre d’Édition Contemporaine. 15 rue des Rois. Genève.
  • Riar Rizaldi. Centre de la photographie. 10, rue des Vieux-Grenadiers. Genève.
  • MAMCO. 10, rue des Vieux-Grenadiers. Genève. Fermé, préparation des nouvelles expositions.
  • Forde, rue de la Coulouvrenière 11, Genève. ?
Tagués avec : , , ,
Publié dans art contemporain, arts, bande dessinée, design, galeries, musées-centres, photographie, sculpture, vidéo