«Schwesterlein – Petite soeur» représente la Suisse aux Oscars


Le vrai sujet du film c’est les liens du sang

L’Office fédéral de la culture va inscrire le film « Schwesterlein » auprès de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences à Hollywood dans la catégorie « International Feature Film ». On saura en février 2021 si le film est sélectionné dans la short list des films nominés aux Oscars.

La Suisse a choisi d’envoyer à Hollywood le film de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, « Schwesterlein ». Dans celui-ci, Lisa, dramaturge qui a cessé d’écrire, tente de refaire monter sur scène son frère jumeau Sven, un comédien renommé mais gravement malade. Pour cela, elle est prête à tout, jusqu’à mettre son mariage en danger.

Dans son exposé des motifs, le jury écrit : « Avec empathie et sans sentimentalisme, les deux réalisatrices Stéphanie Chuat et Véronique Reymond racontent l’histoire d’une fraternité-sororité, hors du commun pour en faire un drame universel autour de la famille, de la mort et de la responsabilité ainsi que de la force existentielle de l’art. Porté par un remarquable jeu d’acteurs, « Schwesterlein » est un film synonyme d’espérance, malgré toute la vulnérabilité qui habite les personnages, parvenant ainsi à toucher un public international ».

« Schwesterlein » a été produit par Vega Film à Zurich, en collaboration avec la SRG SSR, RTS Radio Télévision Suisse et ARTE G.E.I.E. Le film a été projeté pour la première fois à la Berlinale, où il a reçu une standing ovation. Il a notamment été présenté aux éditions en ligne des festivals d’Istanbul et de Sidney et au Festival international du film de Nouvelle-Zélande. Il a également reçu des invitations de la part de nombreux autres festivals internationaux, dont ceux de Moscou, Athènes, Shanghai et Göteborg. De plus, il fait partie de la sélection des European Film Awards dans la catégorie « longs métrages ».

L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Hollywood publiera en février la short list et le 15 mars 202a les cinq films nominés aux Oscars dans la catégorie “International Feature Film”. La remise des Oscars a lieu le 25 avril 2021 au Dolby Theater à Los Angeles.
Jury 2020

Le jury qui a sélectionné la contribution suisse au « International Feature Film » était composé de : Christoph Schaub en tant que président du jury (réalisateur), Joëlle Bertossa (productrice), Max Karli (producteur), Petra Volpe (réalisatrice & scénariste) et Nicolas Wadimoff (réalisateur et producteur).

Chaque année, le festival « Delémont-Hollywood » organise une soirée en l’honneur du film qui représente la Suisse aux Oscars.

 

Synopsis

Brillante auteure de théâtre, Lisa n’écrit plus. Elle vit en Suisse avec sa famille, mais son cœur est resté à Berlin, il bat au rythme de celui de son frère Sven, célèbre acteur de théâtre. Les liens des jumeaux se sont resserrés depuis que Sven est atteint d’une leucémie agressive. Lisa refuse cette fatalité et remue ciel et terre afin qu’il remonte sur scène. Pour son âme sœur, elle se donne entièrement, néglige tout le reste, au risque de mettre son couple en danger. Son mariage part à la dérive, mais Lisa n’a d’yeux que pour son frère, son miroir, qui la renvoie à ses aspirations profondes et ravive en elle son désir de créer, de se sentir vivante…

Note des réalisatrices
Schwesterlein revêt pour nous un sens particulier. Ce fillm conjugue trois points centraux dans nos vies: la ville de Berlin à laquelle nous sommes attachées depuis plus de quinze ans, le théâtre puisque nous sommes toutes deux comédiennes, et l’amitié hors norme qui nous lie depuis l’enfance. Stéphanie et Véronique, ce sont d’abord deux adolescentes qui partagent la même passion pour la scène et décident d’en faire un métier. C’est ensemble que nous avons créé une multitude de spectacles, et c’est ensemble que nous nous sommes lancées dans la fabrication de lms.

Pour écrire Schwesterlein, nous sommes parties du duo atypique que nous formons, nous sentant parfois plus vivantes dans l’effervescence de la création que dans nos vies quotidiennes, à l’image des jumeaux de notre lm, toujours connectés à leur imaginaire commun lorsqu’ils sont en présence l’un de l’autre.
Nous les avons situés dans une famille de théâtre car nous sommes fascinées par la passion qui anime les « Theatermenschen », comme on les nomme en Allemagne. Dans ce milieu, un comédien qui ne joue pas n’existe pas, il est oublié du monde. Mais lorsqu’il est sur scène, il rayonne, porté par la présence du public. Par cet amour absolu du théâtre qui habite nos personnages, le lm
dit à sa façon la nécessité du rêve comme échappatoire au réel.

Schwesterlein, c’est aussi le cheminement souterrain de Lisa vers sa créativité à travers la maladie de son frère, son double. En renouant avec l’écriture pour tenter de faire reculer les ombres, c’est elle-même que Lisa sort de l’obscurité. Par l’indéfectibilité des liens qui unit ces deux êtres, notre lm célèbre à la fois la fragilité et la puissance de la vie, la force de la transmission, et raconte que la n d’une vie peut être le début d’une autre

Produit par Vega Film Zurich. Sortie au cinéma en Suisse dès septembre 2020.

Publié dans arts, cinéma