La danse contemporaine cartonne mais reste SDF

Laurence Yadi, Nicolas Cantillon-Compagnie 7273 | Nil

Les Journées de Danse Contemporaine Suisse se sont terminées dimanche à la Kaserne de Bâle. Du 6 au 10 février 2013, la danse était présente sur huit scènes et dans les rues avec 19 compagnies.

Ces journées ont offert au public un aperçu de la création actuelle en danse contemporaine dans toute sa diversité, et soutienne la promotion et la diffusion des artistes sur la scène internationale. Les journées ont atteint un record de participation : 5’000 spectateurs ont apprécié les 22 spectacles et présentations de projets, 160 représentants de théâtres et festivals de 35 pays sont venus découvrir le travail des chorégraphes suisses, 230 artistes ont contribué à l’événement.
Leur travail était à découvrir sur les scènes de la Kaserne, du Theater Roxy, du junges theater, du Théâtre de Bâle, du Vorstadttheater et du Musée d’Art Contemporain de Bâle. Reso – Réseau Danse Suisse et la Kaserne Basel assumait l’organisation de l’événement.

Entretien avec Myriam Kridi, membre du jury et programmatrice du Théâtre de l’Usine

Les conventions ont-elles atteint leur objectif ?

La danse genevoise cartonne mais reste SDF

Jacques Magnol

 

Tagués avec : , ,
Publié dans danse, scènes
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact