Patrick de Rham sera le nouveau directeur de l’Arsenic

Le Conseil de fondation de l’Arsenic a annoncé avoir nommé, avec l’approbation de la Municipalité, Patrick de Rham, actuel directeur du festival Les Urbaines, à la direction de l’institution dès le 1er juillet 2017.

“Sa large expérience de direction, sa connaissance approfondie de la création scénique pluridisciplinaire et sa capacité à proposer une ligne artistique audacieuse le désignent comme un directeur de grande qualité pour continuer à faire de l’Arsenic un carrefour des arts de la scène unique sur le plan suisse.

Suite à la mise au concours effectuée en septembre 2015 par la commission de sélection nommée par le Conseil de fondation pour le poste de direction du Théâtre Arsenic, 17 candidatures ont été reçues. Après examen approfondi des dossiers, les candidats retenus ont adressé un projet global de gestion du théâtre. Au terme de la procédure, le Conseil de Fondation a choisi la candidature de Patrick de Rham.

Né en 1972, Patrick de Rham a obtenu un diplôme en gestion culturelle à l’Université de Lausanne. D’abord intervenant dans diverses Hautes Écoles (Manufacture et ECAL), il a ensuite travaillé comme réalisateur à la Radio Suisse Romande, avant de reprendre avec succès la direction du festival Les Urbaines dès 2007, et parallèlement depuis 2013, la direction du projet Post Digital Cultures de l’Office Fédéral de la Culture.

De par son identité artistique forte, sa volonté de renforcer la transdisciplinarité et le développement de nouvelles formes et son souci d’être au service des esthétiques des artistes émergents, tout en étendant le réseau et les échanges avec la Suisse alémanique et les pays voisins, son projet a su convaincre la commission de sélection et le Conseil de fondation. Sa grande connaissance des arts de la scène indépendante et contemporaine et ses compétences reconnues à la direction de manifestations culturelles, tant dans la production que la gestion de ressources humaines et financières, font de Patrick de Rham la personne idéale pour succéder à Sandrine Kuster, directrice qui a su insuffler à l’institution l’essor nécessaire à son rayonnement actuel.” (Source: Conseil de fondation de l’Arsenic)

Tagués avec : ,
Publié dans politique culturelle, scènes
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.