Nyon récompense cinq artistes

luthi605

Florian Luthi. Sans titre, de la série Poignard à la moutarde.

La Ville de Nyon, le Conseil régional du district de Nyon (Régionyon) et l’Association des Amis de Jean Knechtli remettent leurs prix et mérites artistiques lors d’une cérémonie commune le mercredi 11 novembre 2015 à 19h, à l’Usine à Gaz.

Lancé en 1991, le Prix de la Ville de Nyon récompense cette année le photographe Florian Luthi, diplômé de l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne. Mêlant la photographie, la vidéo et l’écriture, son travail se rapporte à une forme de théâtre, de récit, de poésie. Il procure souvent un sentiment de catastrophe imminente ou traduit une forme de tragédie contemporaine. Dans « L’Herbe à couteaux » (2014) notamment, il présente un étrange huis clos sous forme d’installation vidéo avec deux projections simultanées, où trois personnages se perdent dans une farandole de tocs et font face à une jeune fille qui, dans un paysage naturel, poursuit tant bien que mal son chemin tout tracé, presque fatal.

Le Mérite artistique de la Ville de Nyon est décerné à Anastase Démétriadès. En 2015, ce musicien renommé, joueur de flûte à bec, fête 40 ans d’enseignement et de concerts à travers l’Europe. Il enseigne au Conservatoire de l’Ouest Vaudois depuis 1994, dont il devient directeur en 2003. Il s’est engagé tout au long de sa carrière dans la vie culturelle de Nyon et de sa région, comme organisateur de concerts mais aussi comme membre de commissions et associations culturelles locales.

Pour sa 8e édition, le Prix Régionyon d’aide à la création artistique récompense une artiste du domaine du théâtre. Il s’agit de Zoé Cadotsch, metteur en scène, diplômée de l’Ecole supérieure d’Arts Appliqués de Genève. Son travail mêle scénographie et arts plastiques. Avec « Les fondateurs », elle poursuit depuis 2009, avec Julien Basler, une réflexion sur la construction scénographique comme canevas d’improvisation et crée en parallèle des expositions-performances dans lesquelles elle associe l’objet et l’acteur. La première de cette série a été « Au commencement était la poste » suivie de « La voie des choses», puis « Le Centre International d’Archivages d’Anecdotes », projet qui sera présenté au Théâtre de Saint-Gervais en mars 2016.

Le Mérite artistique de Régionyon est décerné à Ariane Karcher. Femme de théâtre, elle dirige le Festival des arts vivants (FAR°) depuis sa création en 1984 et jusqu’en 2009. Cette comédienne, metteur en scène, programmatrice et peintre a multiplié les prises de risques artistiques et a fait rayonner Nyon et sa région tout au long de sa carrière.

La Bourse Jean Knechtli récompense pour sa part l’illustratrice Naomi Gallay. Encore étudiante à l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne en design graphique et communication visuelle, cette jeune artiste veut créer dans ses dessins des espaces de sérénité et de paix où chacun est invité à se projeter.

Publié dans politique culturelle
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.