Les arrondissements de Londres entrent en compétition pour la promotion de la culture

“Late at Tate Britain” offre la possibilité d’explorer gratuitement les salles du musée le soir en musique, avec des workshops, etc. Photo : mairie de Londres.

Le maire de Londres lance un concours pour désigner le Premier Arrondissement de Culture. Trente-deux arrondissements s’efforceront d’être couronnés champions culturels 2019 et 2020.

Le 30 juin, Sadiq Khan le maire de Londres a lancé le concours du premier Arrondissement de Culture lors d’une grande célébration de la culture à travers la capitale.

Le grand prix de l’arrondissement de Londres verra les 32 quartiers de la capitale concourir pour obtenir plus de CHF 1.3 million de fonds afin d’organiser un programme d’événements et d’initiatives culturelles de classe mondiale et élaborer un plan pour faire de la culture une partie intégrante du futur des quartiers. Le concours sera également soutenu par une subvention de CHF 370’000 d’une organisation de bienfaisance. En février 2018, deux arrondissements gagnants seront nommés « London Borough of Culture », dont l’un recevra le titre en 2019 et l’autre en 2020.

Inspiré par les programmes du Royaume-Uni et de la Capitale européenne de la culture, le concours répond à l’engagement du maire afin de renforcer la réputation de Londres en tant que puissance culturelle internationale, en soulignant les trésors culturels cachés à travers la capitale.

Les arrondissements gagnants seront choisis en fonction de leur vision artistique et de leur ambition à proposer des initiatives culturelles exceptionnelles dans leur région, mettant les communautés au centre du dessein et de la réalisation du programme. Il est attendu des offres les plus importantes qu’elles ne mettent pas simplement l’accent sur les trésors culturels existants, mais qu’elles apporter de nouvelles opportunités culturelles à la région, en encourageant leurs propres résidents à s’impliquer. Les propositions pourront inclure des festivals, des expositions, des pop-ups et d’autres activités artistiques.

Les grandes institutions culturelles londoniennes aideront les arrondissements gagnants à réaliser leur projet.

En outre, CHF 740’000 sont disponibles pour un maximum de six arrondissements qui ne gagneront pas le titre, mais qui proposeront des projets exemplaires.

Un autre élément majeur du concours se concentrera sur la façon dont le prix peut favoriser des changements réels dans l’arrondissement gagnant, offrant ainsi un patrimoine durable pour la région. Les arrondissements seront encouragés à considérer comment les arts et la culture peuvent les aider à fournir leurs plans de développement locaux, par exemple grâce à la formation et au développement des compétences, ainsi que des projets de régénération.

Seulement un tiers des Londoniens estiment qu’ils tirent le meilleur parti de la culture près de chez eux. Dès le début de sa maire, Sadiq Khan s’est engagé à faire de la croissance de l’industrie culturelle de la capitale une priorité absolue, et le lancement d’aujourd’hui lui permet de manifester un engagement clé pour s’assurer que les richesses culturelles de la capitale sont célébrées dans toute la ville et autant que possible accessibles à tous les habitants.
Sadiq Khan a déclaré: “La culture est l’ADN de notre ville. Elle a le pouvoir de transformer les communautés et de rapprocher les habitants. Maintenant, plus que jamais, il est urgent de rejoindre nos voisins et de célébrer la culture unique et diversifiée de Londres.

Quelques chiffres :

  • 84% des Londoniens estiment que la scène culturelle de leur ville est importante pour assurer une grande qualité de vie.
  • 3 des 10 plus importants musées du monde et galeries sont implantés à Londres qui compte en tout 857 galeries d’art.
  • 300 langues sont parlées dans la capitale, plus que dans toute autre ville du monde.
  • 250 festivals s’y tiennent chaque année. Voir plus de chiffres.
Publié dans politique culturelle

GenèveActive, plateforme culturelle indépendante active depuis plus de dix ans, dépend du soutien des entreprises culturelles et de ses lecteurs pour développer son activité de médiation et répondre aux attentes croissantes des acteurs culturels. Soutenir financièrement l’association de soutien, reconnue d’utilité publique.

Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.