Le tympan du Palais Fédéral attendra 2022 pour son intervention artistique

La Commission Art au Palais du Parlement (CAPP) a reporté à la fin janvier l’examen final des projets d’intervention artistique sur le tympan de la façade nord du Palais du Parlement à Berne.

Quinze artistes ont été invités à participer : Mediengruppe Bitnik, Ariane Epars, Sylvie Fleury, Luca Frei, Renée Levi, Sarah Margnetti, Uriel Orlow, Mai-Thu Perret, Boris Rebetez, Ugo Rondinone, Christoph Rütimann, Pascal Schwaighofer, Shirana Shahbazi, Axelle Stiefel, Hannah Weinberger.
Treize projets sont parvenus à la Délégation administrative (DA) des Chambres fédérales. Les 12 et 13 octobre 2021, le jury du concours, composé d’experts, a examiné les onze projets reçus. Cependant, alors que la DA aurait dû prendre une décision définitive sur l’issue du concours, elle a retenu cinq artistes à qui il a été demandé de concrétiser leurs projets respectifs d’ici à la fin janvier 2022. Début février, les artistes seront invités à répondre aux questions du jury et à accorder leurs projets aux précisions voulues.
Si le jury parvient ensuite à s’entendre sur un projet lauréat, la DA s’attèlera, au printemps 2022, à élaborer une proposition correspondante et prendra une décision définitive.

Composition du jury :

  • Thomas Hefti, premier vice-président du Conseil des États, membre et délégué de la DA (président du jury) ;
  • Hans Rudolf Reust, critique d’art, professeur à la Haute école des arts de Berne (HKB), président de la CAPP ;
  • Claudio Fischer, représentant des Services du Parlement, membre de la CAPP ;
  • Andreas Münch, responsable des Collections d’art de la Confédération, Office fédéral de la culture, membre de la CAPP ;
  • Anne-Julie Raccoursier, artiste et professeure à la Haute école d’art et de design (HEAD) de Genève, membre de la Commission fédérale d’art (CFA) et de la CAPP ;
  • Christophe Patthey, gestionnaire de portefeuille à l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), représentant du maître d’ouvrage, membre de la CAPP ;
  • Victoria Easton, architecte chez Christ & Gantenbein à Bâle, membre de la CFA ;
  • Elena Filipovic, historienne de l’art et curatrice, directrice de la Kunsthalle Basel ;
  • Annaïk Lou Pitteloud, artiste et chargée d’enseignement à la HKB ;
  • Jean-Daniel Gross, conservateur des monuments historiques de la ville de Berne ;
  • Bernhard Aebi, bureau d’architectes Aebi & Vincent à Berne, architecte chargé de la rénovation de 2006 à 2008.

L’enjeu est de taille car les artistes interviendront sur une façade jusqu’ici inchangée – et chargée de symboles. « La façade nord, relève le président de la CAPP, Hans-Rudolf Reust, est l’interface entre le monde politique et le peuple, le souverain. C’est du côté nord que la population se mobilise et manifeste ».

« Le concours représente une phase de réflexion ; il permet d’amener un débat sur la fonction de ce bâtiment et ce qu’il nous raconte », explique Hans-Rudolf Reust. « Près des entrées de la façade nord, on peut voir deux statues : celle du vieillard qui nous présente l’histoire, et celle du jeune homme qui l’écrit. Aujourd’hui, nous nous trouvons dans la position du jeune homme : nous voulons nous aussi écrire l’histoire sur cette façade. Le bâtiment datant de plus d’un siècle, il ne correspond plus à l’état actuel de la nation, qui a vu la société évoluer et les femmes accéder au droit de vote et entrer en politique. »

Pour rappel, le 2 février 2021, la Commission Art au Palais du Parlement (CAPP) a lancé un concours artistique  sur invitation pour proposer un projet d’ornement du tympan du Palais du Parlement dans la perspective du 175e anniversaire de la Constitution fédérale, qui sera célébré en 2023. Reste à savoir si un projet pourra être réalisé d’ici là.

Voir la mise à jour le 15 novembre 2021.

Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Publié dans art contemporain, art public, arts, politique culturelle