John Armleder intervient dans l’anti-lieu de Montbrillant

John Armleder prévoyait d’installer des mosaïques dans le passage, les graffitis ont eu raison du projet et c’est une peinture dorée, vernie, qui donne une certaine identité à un espace qu’il qualifie d'”anti-lieu”.

L’intervention de John Armleder dans le passage Montbrillant est la la cinquième œuvre du projet art&tram à voir le jour sur le territoire cantonal.
L’installation se décline en trois éléments : un fronton lumineux constitué d’anneaux de néon, intégré à l’arche du pont du côté de la rue du Mont-Blanc; un lustre formé de lignes de LEDs alternant les blancs chaud et froid, installé dans la grande trémie ouverte sur les quais; enfin, une peinture dorée recouvrant, uniformisant et faisant scintiller les surfaces verticales du passage.
Cette intervention de John M. Armleder fait usage de la lumière et de ses miroitements, ressources très présentes dans ses œuvres, pour rendre cet espace fonctionnel plus accueillant.

John Armleder. Photo Jacques Magnol.

Retour sur le développement du projet avec John Armleder :

Art&tram est un projet d’art public le long de la ligne 14 entre Cornavin et Bernex, développé par le canton de Genève sur l’impulsion des communes de Lancy, Onex, Confignon et Bernex. La Ville de Genève s’y est associée par le biais de son fonds d’art contemporain en coproduisant l’installation conçue pour le passage de Montbrillant. Art&tram comporte six interventions artistiques permanentes (dont cinq réalisées). Ces œuvres sont conçues spécifiquement pour un site sur le tracé de la ligne 14, ainsi que sur une rame de tram, par des artistes suisses

Tagués avec : , , ,
Publié dans architecture et urbanisme, art contemporain, arts, politique culturelle
Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.