Arts visuels : la Ville de Genève décerne quatre bourses

Thomas Liu Le Lann, Les Puissants, 2023 (vidéo), Training Part VI, 2023. Arts plastiques. Photo Jacques Magnol.

La Ville de Genève a décerné, ce mardi 5 septembre, les deux Bourses de la Ville de Genève – Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland (BLCG) pour la jeune création contemporaine dans les domaines des arts plastiques et des arts appliqués.

La cérémonie s’est tenue en public, et au cœur de l’exposition des œuvres des douze artistes nominé-e-s, au Centre d’Art Contemporain Genève. Cette exposition est visible jusqu’au 8 octobre.

Thomas LIU LE LANN (1994*)

Bourse Ville de Genève – Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland en arts plastiques.
Titulaire d’un Bachelor (Beaux-Arts de Nantes) ainsi que d’un Master en Arts visuels à la HEAD – Genève, Thomas Liu Le Lan a présenté son travail dans de nombreux lieux d’exposition en Suisse (notamment Musée des Beaux-Arts du Locle, Forde ou le Commun à Genève) et en Europe (CAPC de Bordeaux, Fondation Pernod Ricard à Paris).

Thomas LIU LE LANN est également co-fondateur de l’espace d’art Cherish à Genève. Dans ses projets récents, il fusionne vidéo, danse, poésie et sculptures en verre soufflé, afin d’interroger les notions d’impuissance, d’échec et de vulnérabilité au travers de récits mêlant son expérience intime à l’histoire collective. Le jury a été convaincu par les nouvelles perspectives dessinées dans son travail et souligne la cohérence et la maîtrise de ce dernier.

Helena Bosch Vidal, Automated feminity, 2023.  Arts appliqués. Photo : Jacques Magnol.

Helena BOSCH VIDAL

Designer et chercheuse pluridisciplinaire, Helena Bosch Vidal (1994*) est diplômée de l’Escola Massana (Barcelona) et de la HEAD – Genève (MA Espace et Communication). Co-fondatrice du Trojans Collective (collectif de design international), elle est également chercheuse associée à l’IRAD (Institut de recherche en art et en design, HEAD – Genève) et intervient régulièrement comme professeure invitée dans les hautes écoles d’art et de design suisses. Le jury salue ce projet dont il souligne autant la pertinence du sujet et la qualité de son approche critique que son aboutissement formel. Pour lui, il s’agit d’une recherche très actuelle dans le champ du design.

Aline BOVARD RUDAZ (1995*), pour le projet « UNDARK. Never to be lost in the dark again ».

Bourse pour la réalisation d’un projet photographique à caractère documentaire , d’une valeur de CHF 25’000.- :

Le projet de l’artiste Aline Bovard Rudaz s’intéresse aux radiumineuses, ces jeunes femmes engagées par l’industrie horlogère au début du 20e siècle et qui, par leur travail, ont participé au rayonnement de l’industrie horlogère, fierté et étendard de la Suisse. Une contribution pourtant restée dans l’ombre et qui a détérioré leur santé dans l’indifférence la plus totale. Le jury se réjouit de donner l’opportunité à cette enquête photographique complexe de visibiliser le sujet et de voir les premiers résultats.

Deux autres bourses ont été octroyées au printemps dernier : la Bourse pour la réalisation d’un projet photographique à caractère documentaire et la Bourse de recherche pour artiste de plus de 35 ans.

Bastien GACHET (1987*)
Bourse de recherche, pour artiste de plus de 35 ans, d’une valeur de CHF 25’000.-

Le projet de Bastien Gachet se situe entre le networking et le projet artistique.
Il consiste en un « grand tour » ayant pour but de rencontrer des personnes à travers le monde qui ont manifesté et soutenu un intérêt pour sa pratique, voire émis la possibilité d’une collaboration. Ces rencontres sont envisagées comme un point de départ vers une liste de collaborateurs et collaboratrices plus importante mais aussi pour la réalisation de futurs projets. Le jury juge l’étrangeté plastique de son travail, intéressante et d’excellente qualité. Et il ne fait pas de doute qu’un tel “grand tour” à ce moment charnière de sa carrière lui sera favorable.

Dix artistes étaient nominés pour les arts plastiques : Alfredo ACETO, Zoé AUBRY, Yann Stéphane BISCAUT, Célian CORDT-MOLLER, Paul HUTZLI, Abigail JANJIC, Camille KAISER, Chris KAUFFMANN, Thomas LIU LE LANN.
Deux étaient nominés au titre des arts appliqués: Helena BOSCH VIDAL, Salomé GUILLEMIN-PŒUF – Nora MDAGHRI.

Le Centre d’Art Contemporain Genève accueille pour la 25e année consécutive l’exposition commune des douze nominé-e-s de ces bourses en arts appliqués et en arts plastiques.

Depuis 1955, la Ville de Genève attribue ces bourses destinées à soutenir la jeune création contemporaine et offre ainsi aux lauréat-e-s l’opportunité de développer une recherche personnelle ou de poursuivre des études, par exemple à l’étranger. Ainsi, deux bourses d’une valeur de CHF 10’000.- chacune sont octroyées sur les Fonds Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland : une bourse pour les arts appliqués et l’autre pour les arts plastiques. De plus, chaque nominé-e se voit attribuer un montant forfaitaire de CHF 2 000.- pour sa participation à l’exposition qui prend place dans les deux étages du Centre d’Art Contemporain Genève. Le jury s’est retrouvé au sein de l’exposition aujourd’hui pour délib

Exposition du 6 septembre au 8 octobre 2023 (mardi-dimanche, 11h-18h)
Centre d’Art Contemporain Genève
Rue des Vieux-Grenadiers 10, Genève

Tagués avec : , , , ,
Publié dans art contemporain, arts, expositions, installation, photographie, politique culturelle, vidéo