Remise du Grand Prix suisse d’art Meret Oppenheim

Urs_Stahel_605

« Le prix Meret Oppenheim 2015 » décerné par l’Office fédéral de la culture distingue quatre éminents créateurs culturels suisses : les artistes Christoph Büchel et Olivier Mosset, le curateur Urs Stahel et le duo d’architectes Staufer/Hasler.

Le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim connaît cette année sa quinzième édition; il est décerné à des personnalités du monde des arts et de l’architecture, dont le travail est d’une actualité et d’une importance particulière pour la pratique en Suisse des arts et de l’architecture contemporaine. Les prix sont dotés de 40 000 francs chacun.

Le Grand prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim est décerné pour la première fois en parallèle avec Art Basel, avant l’ouverture de l’exposition des Swiss Art Awards 2015. L’exposition, qui présente les participants au second tour du concours suisse d’art montre également des portraits filmés des lauréats du Grand prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim.

Les lauréats
Christoph Büchel

buchel_605
Christoph Büchel, Sleeping Guard, 2009. Museum guard sleeping on duty. Courtesy the artist and Hauser & Wirth. Photo: Piero Cruciatti.

Christoph Büchel (1966, Bâle) est l’un des plus importants artistes contemporains suisses. Ses projets conceptuels et ses installations complexes grand format lui ont valu une renommée internationale. Büchel se réfère souvent à des événements actuels et à des évolutions politiques. Il détourne en les modifiant des éléments empruntés aux médias de masse et aux situations du quotidien. D’une précision forcenée, les représentations qu’il donne de la réalité sont plus réelles que la réalité elle-même. Le monde ainsi créé est souvent si fonctionnel que les visiteurs en viennent à oublier qu’ils se trouvent dans une institution artistique ; ils sont projetés physiquement dans ces situations qui constituent le monde moderne. Après sa participation à la 51e Biennale de Venise (2005), Büchel aura en charge cette année le pavillon islandais.

Olivier Mosset

Mosset2_605
Olivier Mosset, Installation view, 2008, Gallery Hyundai Company / doART Beijing

Olivier Mosset (1944, Berne) fait partie des artistes suisses les plus influents. Dans les années 1960, il faisait partie à Paris du groupe BMPT qui remettait en question les notions d’auteur et d’originalité. Plus tard à New York, Mosset s’est consacré à la création d’une peinture monochrome et a été le cocréateur du New York Radical Painting Group. Mosset a influencé la production des jeunes générations d’artistes en Suisse comme à l’étranger certainement bien avant sa participation au pavillon suisse de la Biennale de Venise de 1990. Avec images monochromes et géométriques, Mosset fait partie d’une tradition picturale qui interroge et ne cesse de redéfinir l’essence même de la peinture. Le curateur Bob Nickas a dit des œuvres de Mosset qu’elles étaient « des images de la peinture elle-même. »

Urs Stahel

Urs_Stahel2_605

Cofondateur du Musée de la photographie de Winterthour, une institution unique au plan international, Urs Stahel (1953, Zurich) a créé avec l’éditeur Walter Keller et le donateur George Reinhart, l’un des plus importants endroits au monde consacré à la photographie d’art et l’a dirigé pendant 20 ans. Urs Stahel a remis sa charge de directeur en 2013. Auteur et professeur (ZhdK Zurich, Université de Zurich), il est également curateur indépendant pour la plateforme Paris Photo (novembre 2015), pour l’institution nouvellement créée MAST à Bologne et le festival de la photographie Mannheim-Ludwigshafen-Heidelberg (septembre 2015).

Staufer/Hasler

stalder_400
Staufer/Hasler

Le duo d’architectes Astrid Staufer (1963, Lausanne) et Thomas Hasler (1957, Uzwil) doit sa notoriété à de solides projets architecturaux d’une éminente qualité. Leur travail s’inspire des conditions locales et intègre ainsi l’environnement immédiat. Le duo travaille ensemble depuis 20 ans. Parmi leurs réalisations remarquables, mentionnons l’école cantonale de Wil, le Tribunal administratif fédéral de Saint-Gall, le Brandhaus de Zurich-Opfikon, des écoles, des bâtiments administratifs, des salles de cinéma, des bars et des maisons pour des particuliers. Staufer/Hasler ont enseigné aux EPF de Zurich et de Lausanne et enseignent actuellement à la TU de Vienne. Tous deux mènent des travaux de recherche et publient régulièrement sur des sujets concernant l’architecture, les constructions et l’urbanisme.

Publication « Prix Meret Oppenheim 2015 »
A l’occasion de la remise des prix le 15 juin 2015, l’Office fédéral de la culture fait paraître la publication « Prix Meret Oppenheim 2015 », dans laquelle se trouvent des portraits et des interviews de la lauréate et des lauréats. Lionel Bovier et Christophe Cherix ont interviewé Olivier Mosset ; Martin Jaeggi a parlé avec Urs Stahel et Beat Schläpfer s’est entretenu avec Astrid Staufer/Thomas Hasler. Christophe Büchel a réalisé une contribution artistique pour la publication.

Remise des Prix suisses d’art et du Grand prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim : 15 juin 2015, de 17 h 30 à 19 h (sur invitation)

Exposition Swiss Art Awards 2015
Vernissage: 15 juin 2015, de 19 h à 22 h
Exposition du 16 au 21 juin 2015, ouverte de 10 à 19 h. Entrée libre.
Halle 4, Messe Basel

Journal: www.swissartawards.ch
Mobile App: mobile.swissartawards.ch
#swissartawards

Tagués avec :
Publié dans arts, politique culturelle
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.