Plainpalais, un espace public plus beau, convivial, agréable ?

 Ce jeudi 1er juillet 2010, la ville inaugure la première étape du réaménagement de la plaine de Plainpalais. Au programme, discours, spectacles, pique-nique et un bal populaire pour clôturer l’événement en beauté. Cette plaine, centrale pour la vie sociale et festive genevoise, a fait l’objet d’une réflexion face la détérioration du sol anciennement constitué d’herbe et de terre car en plus d’être incompatible avec certaines activités, il était trop apprécié des chiens aux maîtres négligents. Une surface repensée, des arbres plantés et un nouveau mobilier urbain.

Pourtant, à  première vue, la partie réaménagée est aujourd’hui une simple étendue vide et rouge.
Deux-trois arbres entourés de bancs en béton, quelques tables de pique-nique en bois, … Ne manque-t-il pas quelque chose ? Mais alors quelle est la spectacularité de cette nouvelle plaine ?

Le réel travail de rénovation s’est effectué plus en profondeur. Non pas qu’il faille trouver une quelconque signification métaphysique à  cette vaste place publique, mais c’est dans les sous-sols qu’ont été entrepris les travaux importants. En effet, toute la tuyauterie a été réhabilitée pour pouvoir accueillir diverses manifestations. Finie la multitude de câbles électriques encombrant le sol, terminée l’évacuation problématique des eaux usées. Le site est à  présent adapté à  toutes sortes d’activités puisque des « chambres de distribution » desservent la surface en plusieurs points afin de permettre aux usagers de se connecter aux réseaux d’eau, d’électricité et d’égouts. Ainsi, tout se déroule invisiblement juste sous nos pieds. Et sous nos pieds justement, après deux mètres de couches de gravier plus ou moins gros, s’étend le fameux revêtement, couleur brique et joliment dénommé «ghorr du Beaujolais», qui fait tant parler de lui.

Plainpalais, un espace public plus beau, convivial, agréable ? A vous de juger… En tout cas, un terrain plus facile à  entretenir pour les services de la voierie et plus polyvalent pour l’organisation de manifestations multiples « gage d’une qualité de vie urbaine dynamique et accessible à  tous » selon le service adéquat de la ville de Genève. En résumé, une surface plus pratique pour la municipalité, par contre pas forcément adaptée à  vos sandalettes en cette période estivale.

Muriel Becerra

Inauguration de la première étape du réaménagement de la plaine de Plainpalais
Jeudi 1er Juillet 2010

Interventions artistiques, proposées par le programme postgrade ALPes de la Haute école d’art et de design – Genève, en collaboration avec le Fonds d’art contemporain de la Ville (Fmac)
Avec: Jeanne Moynot, Delphine Renault, Lili Weiss, Mariana Alves Pinto, Marie Bucheler, Farzaneh Bahrami, Romain Legros, Vianney Fivel
19H30 > 22H
Bal populaire avec la “Fanfareduloup Orchestra”

Publié dans architecture et urbanisme
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.