Peinte et érigée

Simone Holliger – Aargauer Kunsthaus, Aarau. Photo Aargauer Kunsthaus.

La sculpture de Simone Holliger est abstraite, sorte d’écriture, de dessin déployé dans l’espace, volumes qui articulent pleins et vides, qui rejouent l’esthétique de la sculpture moderne, celle de la place publique et du « un pour cent ».

Simone Holliger – Aargauer Kunsthaus, Aarau. Photo Aargauer Kunsthaus.

Installées dans une même salle, imposantes, elles se dressent, prennent de la place, jouent des coudes et toisent le spectateur. Elles dialoguent en contrastes plus géométriques ou plus organiques, rouge-vert, orange-bleu, blanc-noir.
Rien de mou, des arêtes vives et pourtant un sentiment d’effondrement possible, des surfaces cabossées et une étrange fragilité.
C’est que ces sculptures toutes monumentales qu’elles sont, ne sont pas en métal comme un rapide coup d’œil le laisserait penser, mais en papier. C’est alors toute l’image héroïque et puissante du sculpteur-e et toute l’autorité de la sculpture qui vacillent.
Le papier, celui des petits assemblages, des pliages préparatoires ou des maquettes est ici mis en œuvre (mais pas en tas comme avec Ruthenbeck) et les sculptures sont peintes à moins que ce ne soient des peintures sculptées.

Simone Holliger – Aargauer Kunsthaus, Aarau. Photo Aargauer Kunsthaus.

En 1980, Bertrand Lavier s’empare d’un épisode du journal de Mickey qui se déroule au musée d’art moderne pour réaliser une série de sculptures. Par la transposition exacte et en trois dimensions des sculptures dessinées par Walt Disney Lavier donne réalité à une idée d’art moderne.

Il semble bien que Simone Holliger elle aussi transpose des peintures, épais traits de pinceaux en volumes peints qui questionnent la sculpture. Le titre de l’épisode de Mickey au musée d’art moderne « Traits très abstraits » pourrait alors s’appliquer à ses sculptures.

Simone Holliger – G a s t  A u s w a h l  1 8
Aargauer Kunsthaus, Aarau
Jusqu’au 6 janvier 2019.

Diplômée d’un master en art visuel de la HEAD-Genève, Simone Holliger fera l’objet d’une monographie, ‘ C O L L E C T I O N  P E R M A N E N T E  ‘, Collection Service Après-Vente, Fondation AHEAD.

En fin d’année, ce sont les artistes de la région qui occupent la scène. « Auswahl 18 » est le fruit d’une collaboration entre l’Aargauer Kunsthaus et l’Aargauer Kuratorium. L’exposition rassemble les œuvres les plus récentes d’artistes argoviens et donne une belle vue d’ensemble de la création artistique contemporaine dans le canton.

Tagués avec : ,
Publié dans art contemporain, arts, expositions, sculpture
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.