Nouvelle situation de crise au Théâtre St-Gervais

cic_sgg

Après le licenciement d’un employé (membre de la Commission du personnel du Théâtre St-Gervais) alors qu’il est en arrêt maladie. Le syndicat SSP a adressé au magistrat de tutelle, M. Kanaan, une demande urgente d’entrevue pour régler les problèmes de gouvernance dont la réalité a été, selon le syndicat, reconnue par l’évaluateur mandaté par le Conseil de Fondation.

Selon la commission du personnel du Théâtre St-Gervais, à qui l’évaluateur a fait part d’extraits de son rapport, ce sont “tous les employés du lieu culturel, directeur y compris, qui souffrent de la situation de malaise dont la cause est à imputer à une communication déficiente.”
Ce 3 février, lors de la conférence de presse organisée par le syndicat SSP, plusieurs employés et ex-employés ont décrit précisément des situations de mobbing et de harcèlement qu’ils auraient subies, toutes sources de souffrances du personnel et visant plus particulièrement les membres de la Commission du personnel. L’évaluateur n’aurait pas voulu reconnaître ces souffrances dans son rapport; le conditionnel étant de mise car, contrairement aux engagements pris, le rapport n’a pas été communiqué à la commission.
Rappelons qu’en septembre dernier, une pétition était lancée par un comité de soutien pour rendre publique une situation conflictuelle que la Fondation et le magistrat de tutelle ne reconnaissaient pas. 700 personnes avaient alors signé cette pétition qui est examinée ces jours-ci.

sgg20150203s
Courrier du SSP au magistrat, 2 février 2015.

Les employés ont tenu à séparer les domaines relevant de la gestion administrative et ceux de la direction artistique. S’ils reconnaissent la qualité de la programmation artistique, ils regrettent les graves problèmes de gouvernance, de gestion des ressources humaines et de management dont ils ont fait part au Conseil de Fondation, sans succès jusqu’à présent. Le 3 février, le SSP a soulevé la question de la légalité de la signature des courriers adressés par la présidence de la fondation vu que la présidente exerce actuellement son quatrième mandat alors que les statuts stipulent que le nombre de mandats est limité à trois.

Déjà contacté en novembre dernier, Philippe Macasdar m’avait assuré que les problèmes qui affectaient l’ensemble de l’équipe – directeur et employés – étaient surtout dus à un très sérieux défaut de communication.

Communiqué de la direction du Théâtre St-Gervais

2015 02 05-BM-ICI ON TRAVAILLE

Lire le communiqué complet (pdf)

 

Historique récent
Les résidents du Théâtre St-Gervais soutiennent le personnel. 22 septembre 2014.
– Prise de position du syndicat SSP. 4 septembre 2014.
– Préoccupations exprimées par la Commission du personnel auprès du Conseil de Fondation dans un courrier du 2 septembre 2014.

Mise à jour et correction:
– Dans la première version de cet article il était indiqué que les employés avaient lancé la pétition, or elle émanait d’un comité de soutien.
– La personne présentée comme un médiateur était en fait un expert chargé de l’évaluation de la situation à St-Gervais. Il n’y a pas eu de médiation.

Tagués avec : ,
Publié dans politique culturelle, société, théâtre