Libération sexuelle et hédonisme culinaire vus par Paul McCarthy

mcacarthy1_605
Paul McCarthy, Grand Pop, 1977-1995, série de 20 photos N&B.

Au début des années 70, fourrer un hot dog avec son pénis avant de le recouvrir de ketchup n’allait pas de soi, les rares représentations publiques furent interrompues par les spectateurs ou les autorités selon les occasions, ce qui eut pour seule conséquence d’inciter McCarthy à poursuivre dans la transgression.

A l’époque, Paul McCarthy (né le 4 août 1945 à Salt Lake City) réalise régulièrement des performances devant un petit cercle d’amis dans son appartement de Los Angeles où il multiplie les actions qui mettent en jeu la nudité, la sexualité, la violence masochiste ou la propulsion de liquides organiques, toutes scènes autant susceptibles de provoquer la répulsion.

Les photographies de Grand Pop, exposées à Art & Public, montrent un McCarthy  affublé d’un masque et souillant une poupée de ketchup et autres produits alimentaires aux connotations de liquides organiques – sperme, urine, excréments – pour illustrer la place iconique que tiennent les rites de consommation alimentaires et sexuels dans l’imaginaire américain des années 70. Pour Meat Cake, Paul McCarthy utilise de la mayonnaise et de la margarine comme lubrifiants de masturbation.

meatcake_mccarthy_h600
Paul McCarthy, Meat Cake. (1974)

Lors de ces événements, les éléments des performances conservent leur propriété initiale, la mayonnaise est au début présentée dans son contexte alimentaire avant de recouvrir un sens sexuel en suggérant le sperme. McCarthy, met ainsi brutalement en évidence les sous-entendus érotiques de la consommation et révèle le contenu sexuel des images publicitaires.

mccarthy3_605
Paul McCarthy, Grand Pop, 1977-1995, série de 20 photos N&B.

Durant ces années 70, les images publicitaires à connotation sexuelle imposent la consommation de toutes sortes de produits en même temps qu’elles visent à régler et à uniformiser les comportements consuméristes. En Europe, un vent identique et concomitant d’illusion de libération sexuelle et d’hédonisme culinaire se lève, amour libre post mai 68 et nouvelle cuisine obligent, le système d’endoctrinement du consommateur se développe sous le masque de la liberté et le conduit à croire qu’il exerce ses choix de vie en toute liberté, dans l’indépendance la plus totale.

Quarante ans plus tard – Meat Cake date de 1974 – le système s’est affiné dans un contexte d’apathie sociale. Des performances de McCarthy, seules subsistent des séries de photographies des improvisations violentes et parfois insoutenables auxquelles il soumettait quelques amis. Ces images rappellent que si l’essence de la performance réside principalement dans la présence, le document historique photographique en perpétue l’effet et réactive les questions.

maccarthy20_605
Paul McCarthy, Grand Pop, 1977-1995, série de 20 photos N&B.

Pierre Huber. Galerie ART & PUBLIC, 37, rue des Bains. Genève. Jusqu’au 27 février 2015.

Tagués avec : , ,
Publié dans art contemporain, expositions
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.