Le parlement genevois invité à accepter l’initiative pour une politique culturelle cohérente

Après avoir constaté l’aboutissement de l’initiative populaire 167 “Pour une politique culturelle cohérente à Genève”, le Conseil d’Etat a déclaré cette initiative valide et adopté ce 20 juin son rapport au Grand Conseil sur la prise en considération de ce texte. Dans ce rapport, il invite le parlement genevois à accepter l’IN 167, sans proposer de contre-projet.
Le Conseil d’Etat considère que l’inscription dans la constitution d’un article précisant le rôle du canton en tant que coordinateur de la culture renforce celle-ci. Selon ce nouvel article, le canton doit jouer le rôle de coordinateur d’une politique culturelle cohérente sur l’ensemble du territoire cantonal, en concertation avec les communes et en consultant les acteurs culturels. D’autre part, le canton et les communes doivent élaborer une stratégie de cofinancement pour la création artistique et les institutions culturelles.
Le Conseil d’Etat admet que l’initiative est de nature à favoriser la mise en œuvre d’une gouvernance coordonnée entre les communes et le canton. Elle offre au canton une vision d’ensemble de la culture et encourage directement la coordination avec les divers acteurs du domaine. Elle permet en outre de revoir les modalités de financement du la culture, en les adaptant aux réalités actuelles.
Communiqué.

Publié dans politique culturelle
Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.