Le Kunsthaus de Zurich s’offre un lifting à  180 millions

maquette

Vue sur la Heimplatz à  partir du Kunsthaus existant, avec façade à  entrée principale et Kantonsschulstrasse, de jour. Voies de circulation inchangées. Rendu à  titre indicatif (état 2009). © David Chipperfield Architects

Le projet de David Chipperfield, choisi pour l’agrandissement du Kunsthaus à  Zurich, a été optimisé suivant les recommandations du jury. Ce remodelage consiste en une réduction contrôlée du volume, le positionnement précis du bâtiment sur la Heimplatz, son ouverture sur les quatre côtés et la mise en valeur du jardin de l’art. Le coût du projet est de 180 millions de francs et sa livraison prévue pour 2015. Le projet puriste et élégant de David Chipperfield Architects, qui a remporté le concours pour l’agrandissement du Kunsthaus en décembre 2008, a été révisé au cours de la première moitié de l’année 2009 en tenant compte des recommandations du jury. Le travail a porté sur le volume et sur la relation du bâtiment avec son environnement. Il fallait de plus repenser l’accès au hall central et la conception, la topographie et l’agencement du jardin de l’art.

atrium

Vue sur le hall désormais organisé de façon asymétrique avec escalier à  une seule volée menant au jardin de l’art. Rendu à  titre indicatif (état 2009). © David Chipperfield Architects

Le musée aura désormais deux entrées

Le bâtiment possède maintenant deux entrées principales et deux larges entrées secondaires. Il est ainsi aisément accessible sur ses quatre côtés. Le hall central a été comprimé et est maintenant organisé de façon asymétrique. Sa meilleure accessibilité lui permettra de remplir encore mieux son rôle de lieu de rencontre entre l’art et le public. Alors que la surface d’exposition n’est réduite que de façon minime, les ateliers de médiation artistique ont subi un redimensionnement important. Le secteur des expositions temporaires et la salle des fêtes n’ont pratiquement pas été modifiés.

galerie

Galerie avec lumière latérale au 1er étage. Rendu à  titre indicatif (état 2009)

galerie

Galerie avec lumière du haut et vue sur le Kunsthaus existant.

Au cours de ce processus, il s’est avéré que le concept de base architectural du projet vainqueur pouvait être conservé. Afin d’améliorer l’intégration de l’extension du Kunsthaus dans le quartier environnant, la surface de base et le volume à  la surface ont été réduits de 6% (à  un total de 79 000 m3). La largeur du bâtiment à  été réduite de 2,8 m. Grâce à  l’élargissement correspondant des allées piétonnières latérales, la situation des espaces extérieurs est moins tendue, en particulier par rapport à  la Kantonsschulstrasse et la Rà¤mistrasse. Le déplacement du bâtiment de 1,4 m vers le nord et son raccourcissement d’autant a permis d’approfondir la zone située devant l’entrée principale sur la Heimplatz. La qualité de la définition de la place et la relation spatiale avec le Kunsthaus existant sont ainsi maintenues.
La surface de fenêtres sur la façade a augmenté. L’extension verticale conséquente des surfaces vitrées bande après bande donne au bâtiment un caractère plus abstrait et moins historisant. Le jardin a maintenant une fonction de plaque tournante. Il représente une liaison organique entre le Niederdorf et la Heimplatz d’un côté et le quartier des hautes écoles de l’autre.

atrium

 Vue du hall organisé de façon asymétrique à  partir de l’entrée du jardin.

Un projet qui fait largement appel aux fonds privés

Les prochaines étapes politiques sont l’augmentation des crédits de projet déjà  prévue pour la présente législature, l’élaboration des plans d’aménagement pour approbation par le parlement de la Ville de Zurich et, probablement en 2010/2011, un crédit d’objet sur lequel les citoyens de la Ville de Zurich voteront. Les coûts totaux sont estimés à  180 millions de francs.
Des fonds publics et privés contribueront au financement. Le montant accordé par la Société zurichoise des beaux-arts reste de 75 millions de francs. Jusqu’à  l’emménagement dans l’extension du Kunsthaus (prévu d’ici 2015), l’association va faire appel à  des dons auprès de donateurs privés, de fondations et d’entreprises.

jardin

Vue du jardin avec deuxième entrée principale. Toutes les illustrations : © David Chipperfield Architects

Pour la Ville de Zurich, les projets d’agrandissement sont en accord avec les intérêts supérieurs de développement de la ville relatifs à  la politique culturelle et à  l’urbanisme. La construction, dédiée en priorité à  l’art à  partir des années 1960, permet différentes mises en scène – pour les nouveaux médias, les arts graphiques et la photographie ainsi que pour les tableaux, les installations et les sculptures.
Les buts et le déroulement du projet dans son état actuel sont présentés sous www.kunsthaus.ch.

Jacques Magnol

Publié dans architecture et urbanisme
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.