Le Grü maintient la ligne de l’expérimentation

Grutli, containers dans la rue
Si ces containers peuvent le laisser penser, le Grü ne fait pas ses valises, la prochaine saison ne sera pas la conclusion de six ans d’expérimentation, bien au contraire. Entretien.

Depuis son arrivée au Théâtre du Grütli en 1996, le duo Maya Boesch – Michèle Pralong s’est engagé dans l’expérience de la pluridisciplinarité. Le Grü a établi des relations avec des milieux créatifs comme la scène belge, très vivante sur la scène internationale, ou Gennevilliers, mais aussi en l’étendant aux arts plastiques grâce à des collaborations par exemple avec la HEAD et le MAMCO. Les festivals Trans ont apporté un souffle nouveau avec la transdiciplinarité. L’innovation passe par l’établissement de ces passerelles qui concernent aussi le public durant des manifestations où les contacts informels se crééent entre les artistes et le public.

Entretien avec Maya Boesch. (1)

 

 

Entretien avec Maya Boesch. (2)

 

Les salles de la black box et de la white box ont vu affluer un nouveau public, particulièrement jeune et réceptif, comme quoi il est possible de séduire de nouveaux spectateurs, à condition de leur présenter des créations en phase avec leur temps. Théâtre, danse, performances, le terme « diversité culturelle » prend ici tout son sens. L’élan créé par le Grü bénéficie à l’ensemble de la scène culturelle qui a ainsi l’opportunité de se confronter l’année durant à des créations issues tant du milieu local qu’international.
Ah, nous n’avons pas parlé des détails de la saison ! Ce sera comme d’hab’, du nouveau, il faudra se laisser surprendre, trouver ce que l’on n’était pas venu chercher, en général ça marche. (Le programme complet est sur le site du Grü).

Jacques Magnol

Grü. Mardi 7 juin 2011, dès 18h30 : Présentation publique de la saison 6
Rendez-vous devant la Maison des arts du Grütli!!

Tagués avec : , , ,
Publié dans scènes
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.