Il est urgent de former les professionnels du tourisme de Suisse romande

hodlercygnes

Ferdinand Hodler. Le Lac Léman et le Salève avec cygnes, 1915 © Musée d’art et d’histoire, Genève.

Quand le magazine Business Traveller pose la question à but promotionnel « Pourquoi choisir la Suisse pour organiser son séminaire ? » M. Stéphane Compagnon, directeur d’un grand hôtel à Montreux répond : luxe, sécurité, stabilité politique, fiabilité des transports, cadre idyllique, possibilités d’activités sportive, mais surtout pas de la richesse culturelle du Canton de Vaud. La situation est identique à Genève.
C’est de la pub, donc un discours réfléchi, pesé, et la richesse de l’offre culturelle ne semble pas digne d’être mentionnée.

Publié dans tourisme
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.