Genève aura bientôt sa biennale internationale de sculpture contemporaine

Alexander Calder, Le soleil sur la montagne, 1973 – FMAC (Fonds municipal d’art contemporain)

Chaque année, la nécessité d’un événement artistique majeur et récurrent pour créer – ou confirmer (chacun son opinion) – l’image de Genève sur la scène artistique internationale s’impose plus évidente. Je le rappelais à l’occasion de la micro-exposition au parc des Eaux-Vives, et un événement est bien sur les rails avec le projet d’une biennale de sculpture contemporaine, fruit d’une collaboration entre artgenève, le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC) et d’autres encore indéterminés.
Le commissariat est confié à Lionel Bovier, directeur du Mamco et l’événement se tiendra principalement dans le parc des eaux-Vives. C’est ce que m’a indiqué récemment Thomas Hug, directeur d’artgenève. Tous les espoirs sont donc permis, mais le coût d’un événement de ce type tourne autour de 3 millions, au moins.

Voir aussi : artgenève sème les graines d’une biennale de sculpture au parc des Eaux-Vives

Tagués avec : ,
Publié dans arts, expositions, marché de l'art, politique culturelle, sculpture

GenèveActive, plateforme culturelle indépendante active depuis plus de dix ans, dépend du soutien des entreprises culturelles et de ses lecteurs pour développer son activité de médiation et répondre aux attentes croissantes des acteurs culturels. Soutenir financièrement l’association de soutien, reconnue d’utilité publique.

Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.