Christo renonce à son projet de couverture de la rivière Arkansas

Over the River (Project for Arkansas River, State of Colorado) Christo. ©Christo

En protestation à l’arrivée de Donald Trump au pouvoir, Christo a décidé d’abandonner le projet qu’il avait conçu avec son épouse Jeanne-Claude, décédée en 2009. Le 25 janvier 2017, l’artiste de 81 ans indique sur son site web : “Après avoir poursuivi le projet Over The River, Project for the Arkansas River, State of Colorado, durant vingt ans et enduré cinq ans de conflit juridique, je ne désire plus en attendre l’issue.” 

Christo, lors de la présentation du projet à la Fondation de l’Hermitage, Lausanne, en février 2009. Photo Jacques Magnol

Dans une interview accordée au New York Times le même jour, Christo indique que l’intervention projetée devait avoir lieu sur un terrain propriété de l’Etat fédéral et qu’il refuse d’avoir à faire avec son nouveau propriétaire : Donald Trump.
“Je viens d’un pays communiste et je me suis installé à New York avec Jeanne-Claude en 1964, devenant un citoyen américain en 1973. J’utilise mon argent personnel pour mon travail et mes projets car je tiens à rester totalement libre. Et maintenant, le gouvernement fédéral est notre propriétaire. Il possède la terre. Je ne peux réaliser un projet qui profiterait à ce propriétaire.” L’artiste a maintenant décidé de consacrer “son énergie, son temps et ses ressources à la réalisation du projet Mastaba, Projet pour Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis, conçu avec Jeanne-Claude il y a maintenant 40 ans.” (Jeanne-Claude est décédée en 2009).

Et le quotidien de préciser: “Cette décision est de loin la protestation la plus visible – et la plus coûteuse – contre la nouvelle administration provenant de l’intérieur du monde de l’art dont la dépendance vis-à-vis de des ultra-riches, et parfois des collectionneurs conservateurs, a conduit les galeries, les musées et les artistes à éviter de désapprouver à haute voix M. Trump.”

Tagués avec : , , ,
Publié dans art contemporain, arts, patrimoine
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.