A Genève, les places reprennent leur place

chantepoulet2_605

Le réaménagement du square de Chantepoulet est inauguré ce 30 mars. Celui-ci a retrouvé sa vocation d’origine de place piétonne et offre à la population un espace de calme, de détente et de rencontre au sein d’un quartier animé.
Le pavillon qui servait de dépôt pour la Voirie a été entièrement rénové et sa volumétrie a été optimisée. En superposant les activités dévolues à la Voirie par la création d’une mezzanine, il a été possible d’aménager une buvette saisonnière dans la partie opposée de l’édicule. Celle-ci et sa terrasse contribueront à l’animation du lieu aux beaux jours. Il manque cependant encore quelques bancs.

pradier2_605
Le square Pradier fait l’objet d’un projet présenté au Municipal en 2010.

“Selon le rapport rapport de la commission des travaux et des constructions, le square Pradier est délabré et constitue une verrue dans le périmètre de protection soumis au règlement spécial Mont-Blanc/Cornavin. Son utilisation en parking ne répond plus aux attentes des divers usagers. Sa forme urbaine caractéristique sont clairement déterminés par les bâtiments qui l’entourent, inextensible et à l’échelle du quartier, l’espace mérite d’être mis en valeur par un projet simple révélant la qualité spatiale de ce lieu. Le projet propose donc un espace ouvert (sans volumes, végétation aérée), facile à pratiquer (sans différences de niveaux, ni murs), adapté aux besoins de la population (marché, centre de tri, terrasses de cafés) et à l’écart du trafic (piétonisation).

Une étude de circulation a été réalisée en juillet 2009. Elle démontre que ce lieu se prête très bien à une réhabilitation. Le projet d’aménagement a été discuté avec les habitants et commerçants du lieu et qu’ils l’appellent de leurs vœux. ” Par contre, les commerces voisins auditionnés en février 2011 sont opposés à la suppression des places de parking et au «retournement» des commerces que ce nouvel aménagement implique, en particulier pour les cafés-restaurants, qui pourraient installer leurs terrasses du côté du square plutôt que du côté des rues voisines. Lors de cette audition le groupe démocrate-chrétien a émis la crainte que la suppression du trafic automobile engendre “la création d’une nouvelle zone de non-droit.”
Le mouvement de réappropriation des places par les habitants est cependant en marche, l’utilisation du Square Chantepoulet aura valeur de test.

Suite :

Comment Genève se réapproprie ses places publiques. GenèveActive. 30 septembre 2013.
Le renouveau des places publiques comme lieux de détente et de rencontre. GenèveActive. 27 septembre 2013.

Tagués avec :
Publié dans architecture et urbanisme, société
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.