Spectacle


Le song chaud du doudouk qui accompagne les chants arméniens.

Le film qui tue ou la Corée du Nord pour les Nuls.


Cindy Van Acker orchestre la rencontre entre Nietzsche et Nijinski.

Carlo Brandt dit les mots lumineux de Zysman Wenig hors les murs de Saint-Gervais.


Entretien avec Nathalie Tacchella, chorégraphe, Cie de l'Estuaire.

La théâtralisation ludique de la marche de Gregory Stauffer.

Deux genevoises récompensées au titre des Prix suisses de théâtre 2015.

La Paranoïa, de Rafael Spregelburd, une parodie de télénovela vénézuélienne par Frédéric Polier.

Le fantasme de l'échec, de Nicole Bettencourt.

Les Chaises au TMG. Eugène Ionesco face à l’irréalité du monde.

Les mondes addictifs Antoine d’Agata.

Le Petit Prince version opéra. Entre conte initiatique graphique et récit philosophique.

Yeung Faï montre la face cachée des jeans qui symbolisent la liberté.

Bartleby, le mystère du copiste entré en résistance. Création du Bob Théâtre Rennes.

La ligne de Chance, tendre héroïne du Pays d’En-Haut. Création de Laure-Isabelle Blanchet.

Les Renards des surfaces, de Pierrine Valli. Ça va faire mâle, vu du féminin.

Les corps vers le haut et au-delà, de József Trefeli et Mike Winter.

Cinq jours en mars. Une jeunesse sans réelle perspective d’avenir se met comme entre parenthèses et dit la vacuité et l’impuissance de sa condition.

Tauberbach. Alain Platel. Les damnés de la terre dansent sur les vêtements des absents.

Au Poche, la saison 2015 de Mathieu Bertholet sera exclusivement féminine.

TU, Le Théâtre de l’Usine pluridisciplinaire avec sa nouvelle programmatrice.

Milo Rau : « Je ne fais pas de « l’art pour l’art ».

La Ribot, Juan Loriente & Juan Domínguez. El Triunfo De La Libertad. La désillusion subtilement mise en scène en toute liberté.

Pour Journal de nuit, le performeur Yann Marussich croise sa propre histoire « condansée », chorégraphique et performative avec l’intime comme journal.

Avec EEEXEEECUUUTIOOOONS !!! et Objets re-trouvés, La Ribot et Mathilde Monnier développent chacune une stratégie mécanique par le biais de jeux de simulacres mis en scène.

Depuis 14 ans, Fernanda Barbosa anime de ses lignes corporelles fluides à nulles autres pareilles les créations chères au Ballet du Grand Théâtre.

Wagner-Nietzsche : fatale amitié et corps ouverts signés Jan Fabre.

Flip Book. Boris Charmatz.

Musings. Foofwa d'Immobilité. Un duo solitaire de Foofwa d’Imobilité éclairé par Jonathan O’Hear.

Société

"Chaque citoyen n’est plus désormais qu’un terroriste potentiel." Giorgio Agamben.

"Aujourd'hui, le jugement de valeur se fait très brutalement aux enchères." Yves Michaud.

Le musée d’art contemporain face à la nécessité de sa réinvention.

Nanni Moretti et Andrès Serrano irritent les droites.

L’appel au crime de l’archevêque de Salerne.

Connaissez-vous la dernière tendance en ville ? C'est le jardinage urbain !


Derrière le fait divers, le contexte très politique de l’arrestation de Matthias Langhoff et son équipe à Epidaure.

Plus de 640 artistes et acteurs du monde culturel suisse solidaires avec Gaza.

Huit traditions suisses proposées au Patrimoine de l’UNESCO

Avec Erri De Luca, la Maison Rousseau et de la littérature a invité un ardent défenseur de la liberté d’expression.

Habiter autrement en ville à Genève, Il existe encore des citadins vivant dans des immeubles gérés de manière communautaire.

Genève, 8 rue Lissignol, une autre façon d’habiter.

Arts

Dans les couples d'artistes connus, l'un des membres doit accepter de passer au second plan. L’exemple de Pollock-Krasner.

Eva Hesse, l’artiste qui a détourné le minimalisme de sa froideur.

La honte dans les abysses. En 2015, la Foire-Biennale de Venise découvre le drame vécu par les migrants depuis 15 ans.

De Bilbao à Onex, entre culture élitiste et populaire.

Au MEG, Ange Leccia célèbre la mer partagée par toutes les civilisations.

A Venise, un parfum créé spécialement est une oeuvre dans l'oeuvre de Rosenkranz

Post tenebras néon, Genève s'offre un Mamco bis

Anton Meier montre ses valeurs sûres avec Daniel Berset, Markus Raetz, Dieter Roth...

Le Quartier des Bains arty créé il y a 15 ans par les institutions, en 2000, le NY Times le comparait à TriBeCa.

Libération sexuelle et hédonisme culinaire vus par Paul McCarthy.

L'érotisme est le problème des problèmes. Le sexe que représentent les artistes, de nos jours, est presque exclusivement masculin, fantasme viril par excellence, érigé, surdimensionné, titanesque.

La réussite, l’échec quand on a fait le choix de l’art.

Le monochrome, icône énigmatique de l’art moderne

Luis Caballero, Dieu est homme, l’érotisme est sa religion

De Madonna à Lady Gaga, c’est dans cette séduction froide que s’épuise aujourd’hui tout le social et sa mise en scène.

La mémoire du futur de Steven Claydon.

Hommage à Tony Morgan.

Un théâtre documentaire épique, résistant et humaniste. Entretien avec la metteure en scène russe Tatiana Frolova.

King Robbo ne portera plus l’art où il n’est pas supposé se trouver.

Réalités fictionnalisées d’Amérique latine.

Not Vital, l'esprit du lieu entre sculpture et architecture.

Sylvain George tente un état des lieux poétique et politique du Mouvement des Indignés madrilènes.

Les épouvantails de Gianni Motti fichés dans la paille illustrent le complot de la finance.

Le concept rituel de l'expérience d'art. La performance héroïque de Mishima revue par Yasumasa Morimura.

Andrei Konchalovski, Lion d’argent à la Mostra, "J’ai appris le métier en Amérique, mais aujourd’hui on n'y fait que du cinéma pour le marché des enfants"

Free Radicals de Pip Chodorov esquisse un portrait du travail de certaines figures historiques du cinéma expérimental.

Mes séances de lutte, Jacques Doillon, une comédie existentielle bataille corporelle à vertu de thérapie de couple incertain et de deuil d’un père indifférent.

Du long métrage d’horreur revisité à l’ère de la téléréalité, les cinématographies d’Asie ne manquent pas de souffle, d’inventivité et d’à-propos.

Lucky Express. Plus de deux cents enfants abandonnés ou en rupture échouent chaque jour dans les gares des mégapoles de la plus grande démocratie du monde.

Paysages

Première à Berlin et en Allemagne, 400 containers empilés sur deux rangées formeront le village étudiants.

Qui de la ville ou de l’architecte doit construire l’autre ?

Le renouveau des places publiques comme lieux de détente et de rencontre. Les espaces où la ville respire ont été fortement mis en question et malmenés par l’avènement de l’automobile.

Les couleurs éclatantes des façades ont parfois provoqué des réactions vives de la part des Genevois. C’est très récemment que les façades de Genève ont commencé à prendre des couleurs – bien après les écrans de télévision.

Pavillon temporaire dédié à la danse sur la place Sturm en Ville de Genève, le choix du jury s’est porté sur une boîte rectangulaire en bois.

CEVA. Entourée de sa chênaie, la nouvelle halte de Champel brillera, comme une lanterne au cœur du bois.

Musique

Placebo : l’énergie intacte vingt ans après. L groupe mythique Placebo mêle dark et cold wave, pop intimiste, glam rock et post punk mélodique.

L'électro-pop sensorielle d'Ariane Moffatt Etrange et séduisant dans son éclectisme, l’album "Ma" signé Ariane Moffat est une exploration sensorielle de la limite, et des bordures du monde et des corps.

Avec Fase, Steve Reich laisse les notes se décaler lentement dans le rythme, la mélodie, et entre les instruments.

La New Yorkaise Lana Del Rey rapatrie sur scène un espace corporel digne de la poétesse américaine Emily Dickinson.

Politique culturelle

Faire un don à un musée n’équivaut pas à l’acheter. Que doit une ville à un sponsor-mécène ?

Le Mamco de Genève devra plaire ou disparaître. Scandale genevois, après 7 mois de recherche le comité est incapable de trouver un-e direc-teur-trice.

Théâtre, danse, inter, pluri, trans-disciplinaires ou arts de la scène ?

Les commissions danse et théâtre vaudoises deviennent arts de la scène.

Les idées de Glen Lowry, patron du MoMA, pour sauver le BAC de Genève?

L'Union Européenne offre l'opéra gratuitement en ligne.

Les musées se réinventent à Genève.

Message sur la culture 2016-2020 : l’importance de la culture est reconnue.

Pourquoi Genève est une grande ville au niveau européen, par Gabriel Alvarez.

Nantes : L’importance évidente de la culture dans la promotion d’une région.

Les priorités de Sami Kanaan, pour les arts de la scène en Ville de Genève.

Un musée d'ethnographie, pour quoi faire ? La leçon de Jacques Hainard.

Comment la culture dope le développement économique et social.

Les musées génois s’adaptent à leur public et gagnent 27% de visiteurs

Au titre du lien social, il y a actuellement un engouement pour une idéologie de la « proximité » qui touche aussi bien les médiateurs de l’art que les politiques.

Démocratisation de la culture : payer pour un produit culturel est aujourd’hui dépassé.

Eric Hattan crée un sentiment d'anomalie sur la route de Chancy.

En Egypte, le pouvoir redoute la puissance de l’art.

Pourquoi les jeunes sont-ils si peu nombreux à faire de la politique ?

Saveurs

Les glaces futuristes, doudous alimentaires qui ne véhiculent pas l'idée du mal.

Au début du XXe, les cuisières helvétiques mijotaient l'ours. Recette des pattes d'ours à la russe.

Évadées du cornet ou, en Italie, de la brioche, les glaces paraissent désormais dans les restaurants à toutes les étapes des menus.

Tourisme – Patrimoine

Le charme douillet des plus beaux cafés. Les Suisses comptent parmi les plus grands buveurs de café du monde.

Bussigny-près-Lausanne a conçu un sentier forestier accessible à tous pour découvrir arbres et oiseaux avec les écouteurs.

Le lynx Talo victime d'une collision routière.

De retour en Suisse, l'ours brun est une star

La Confédération se mobilise au chevet des abeilles, elles butinent, meurent et nous bientôt avec.

Il y a 250 lynx en Suisse, ce qui en réjouit certains mais en irrite d'autres. Le lynx garde le mystère des forêts profondes où il règne.

Contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact

Copyright

© 1984-2015. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteur-e-s.