Zsuzsanna Gahse reçoit le Grand Prix suisse de littérature

Elisa Shua Dusapin,lauréate d’un prix suisse de littérature 2019 pourLes Billes du Pachinko, Ed. Zoé.

Le Grand Prix suisse de littérature 2019 est attribué à Zsuzsanna Gahse, pour l’originalité d’une œuvre entre poésie et prose. Le Prix spécial de médiation est attribué conjointement au Centre de traduction littéraire de Lausanne et au Collège de traducteurs Looren.
A côté de ces deux distinctions ont également été désignés les lauréats des Prix suisses de littérature, récompensés pour un ouvrage paru au cours de l’année littéraire écoulée. La remise des prix se tiendra le 14 février 2019 à la Bibliothèque nationale à Berne.

Le jury a été convaincu par l’attention de Zsuzsanna Gahse au langage et aux mots, par son observation fine des phénomènes sociaux mais aussi par la sonorité et les changements de rythme de son écriture ainsi que l’ironie et l’humour pas seulement ludique dont elle est empreinte.

Le Centre de traduction littéraire et au Collège de traducteurs Looren s’attache à montrer l’importance de la traduction littéraire, à en penser les enjeux et à en explorer les richesses. En décernant le Prix spécial de médiation conjointement au Centre de traduction littéraire et au Collège de traducteurs Looren, l’Office fédéral de la culture (OFC) entend récompenser leur travail pionnier pour la promotion de la traduction littéraire et le rôle essentiel qu’ils jouent pour la médiation littéraire.

Parmi les ouvrages inscrits au concours, le Jury fédéral de littérature a désigné les lauréats des Prix suisses de littérature pour les ouvrages suivants, parus en 2018 :

– Elisa Shua Dusapin, Les Billes du Pachinko, Zoé
– Alexandre Hmine, La chiave nel latte, gabriele capelli editore
– Julia von Lucadou, Die Hochhausspringerin, Hanser
– Anna Ruchat, Gli anni di Nettuno sulla terra, Ibis
– Patrick Savolainen, Farantheiner, Verlag die brotsuppe
– José-Flore Tappy, Trás-os-Montes, La Dogana
– Christina Viragh, Eine dieser Nächte, Dörlemann

L’OFC remet chaque année les Prix suisses de littérature. Le Grand Prix suisse de littérature distingue un auteur pour l’ensemble de son œuvre. Une année sur deux est remis en alternance un Prix spécial de médiation, que se partagent cette année deux institutions, et un Prix spécial adressé à une traductrice ou un traducteur. A côté de ces distinctions, dotées de 40’000.-, des prix sont remis sur concours à des ouvrages parus au cours de l’année littéraire écoulée. Les lauréats reçoivent le montant de 25’000.- et bénéficient de mesures de soutien spécifiques afin de faire connaître l’ouvrage primé au niveau national. Des lectures sont notamment organisées dans toute la Suisse pour leur permettre d’atteindre leur public au-delà des frontières linguistiques.

Tagués avec :
Publié dans édition
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.