Deux genevoises récompensées au titre des Prix suisses de théâtre 2015

maya2012_605
Maya Boesch, lors d’une performance au Rond-Point de Plainpalais, Genève, en 2012.

Brigitte Rosset est reconnue “actrice exceptionnelle” et Maya Boesch pour sa “contribution à la diversité du théâtre suisse”.

Brigitte Rosset présentera son nouveau solo dès le 28 avril à la Comédie de Genève.
La performance de Maya Boesch, Tragedy Reloaded, sera présentée au festival Electron en avril 2015.

Lors de la remise des Prix suisses de théâtre 2015 qui se déroulera le 28 mai en ouverture de la deuxième Rencontre du Théâtre Suisse au théâtre de Winterthour, Brigitte Rosset y recevra la distinction d’actrice exceptionnelle et Robert Hunger-Bühler celle d’acteur exceptionnel.
Le nom du lauréat ou de la lauréate du Grand Prix suisse de théâtre/Anneau Hans Reinhart 2015 ne sera communiqué qu’au moment de la remise des prix à Winterthour. Le prix sera remis par le conseiller fédéral Alain Berset. A partir de cette année, le Prix suisse de la scène est intégré aux Prix suisses de théâtre. Il sera décerné le 9 avril 2015 à Thoune en ouverture de la Bourse suisse aux spectacles.

Deux distinctions à une actrice exceptionnelle et un acteur exceptionnel
Dans le cadre des Prix suisses de théâtre, deux distinctions récompensent une actrice exceptionnelle et un acteur exceptionnel. Les lauréats sont Brigitte Rosset et Robert Hunger-Bühler.
Brigitte Rosset écrit et présente des spectacles en solo. Depuis 2012 elle joue dans l’Ensemble de la Comédie de Genève. Elle y présente à partir du 28 avril son nouveau one-woman-show : «TIGUIDOU – Tout le mal que l’on se donne pour se faire du bien». Robert Hunger-Bühler est depuis la saison 2002/03 membre de la troupe du Schauspielhaus Zürich. Il a notamment joué sous la direction de Christoph Marthaler, Stefan Pucher et Johan Simons dans de nombreuses mises en scène présentées aux Berliner Theatertreffen. Les distinctions sont dotées de 30 000 francs chacune.

«Brigitte Rosset réunit une galerie impressionnante de talents nécessaires à sa brillante carrière. Comédienne, chroniqueuse et auteure, elle incarne ses personnages avec une énergie et une vérité naturelle. Issue du café-théâtre, elle travaille également sous la direction de Georges Wod au Théâtre de Carouge. Elle participe à la fondation de la Compagnie Confiture avec laquelle elle s’investit dans plus d’une quinzaine de spectacles. Durant les saisons 2013-14 et 2014-15, elle marque le public avec les interprétations d’Antonia dans «On ne paie, on ne paie pas» de Dario Fo, sous la direction de Joan Mompart, à La Comédie de Genève et d’une jeune femme prise dans les tourments de la rupture amoureuse dans «Smarties, Kleenex et Canada dry» son troisième solo.»
Thierry Luisier, membre du jury

Quatre « Prix suisses de théâtre 2015»
Les Prix suisses de théâtre 2015 sont décernés à deux personnes et deux institutions qui se sont distinguées par leur contribution à la diversité du théâtre suisse. Le montant du prix est de 30 000 francs pour les personnes et de 50 000 francs pour les institutions.

  • Maya Bösch est artiste, curatrice, chercheuse et metteuse en scène. Elle dirige la troupe sturmfrei à Genève avec laquelle elle monte des pièces de théâtre mais aussi des installations, des expositions et des performances interdisciplinaires.
  • Le Dramenprozessor est un atelier d’écriture scénique pour les jeunes auteurs créé en 2000 et qui est devenu depuis l’un des programmes les plus confirmés et durables destinés aux jeunes dramaturges de l’espace germanophone.
  • Le Karl’s kühne Gassenschau fait partie de la première génération des troupes de théâtre indépendantes de Suisse. Il s’est fait connaître par ses grands spectacles en plein air dans lesquels il pose un regard comique et critique sur les sujets de notre temps.
  • Margherita Palli est aujourd’hui considérée comme la plus importante décoratrice d’Italie. Née au Tessin, elle a notamment collaboré avec Luca Ronconi, l’un des metteurs en scène majeurs de l’Italie de l’après-guerre.

 

Prix suisse de la scène
Le Prix suisse de la scène a été décerné pour la première fois en 1993 par l’Association artistes – théâtres – promotion, Suisse (atp). Il distingue une personne ou un groupe pour l’ensemble de son œuvre. Dès 2015, le Prix suisse de la scène est intégré aux Prix suisses de théâtre et décerné par l’Office fédéral de la culture. Le prix se monte à 30 000 francs s’il s’agit d’une personne et à 50 000 francs pour un groupe. Un conseil de nomination de l’atp propose trois nominés au jury fédéral du théâtre. Ce dernier désigne ensuite le lauréat du prix principal parmi les trois nominés qui sont, en 2015, la comique Silvana Gargiulo, la cabarettiste Uta Köbernick et l’auteur de spoken-word Pedro Lenz. Chaque artiste nominé reçoit une somme de 5 000 francs. La désignation du lauréat et la remise du prix auront lieu le 9 avril 2015 en ouverture de la Bourse Suisse aux Spectacles de Thoune.

2e Rencontre du Théâtre Suisse à Winterthour
Pour la deuxième fois, la Rencontre du Théâtre Suisse donnera du 29 mai au 6 juin, en marge des Prix suisses de théâtre, un aperçu de la production théâtrale suisse actuelle. La présentation de sept spectacles exceptionnels ainsi qu’un vaste programme cadre font de cette Rencontre du théâtre un lieu où se retrouvent les créateurs de théâtre, les professionnels et le public. En 2016, c’est Genève qui accueillera la Rencontre du Théâtre Suisse et les Prix suisses de théâtre.

Le jury des prix suisses de théâtre 2015 est composé de : Gianfranco Helbling, Mathias Balzer, Anja Dirks, Anne Fournier, Heinz Gubler, Gardi Hutter, Kaa Linder, Thierry Luisier, Mathieu Menghini.

Tagués avec : , ,
Publié dans théâtre
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.