Archives du site

Je ne sais rien de gai comme un enterrement !

“Ça sent le sapin”. Valentine Paley, Simon Bolay et Gabriel Goumaz. Photos : Dorothée Thébert Filliger. « Je ne sais rien de gai comme un enterrement ! » écrit Verlaine dans le poème qu’il dédie à l’événement. Sur la scène du Théâtre de l’Usine,

Tagués avec : , , , ,
Publié dans danse, musique, performance
Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.