Archives du site

Les mondes addictifs d’Antoine d’Agata

Atlas. Antoine d’Agata. Par des monologues féminins en voix off, le photographe français de l’Agence Magnum, Antoine d’Agata, recueille pour son documentaire, Atlas, des éclats de vies et pensées de prostituées. Troublant et jusqu’au-boutiste.

Tagués avec :
Publié dans cinéma
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.