ritorno de Gianni Motti à andata

motti-andata_450

A l’occasion du vingtième anniversaire de la première exposition personnelle de Gianni Motti en 1994, andata.ritorno édite un multiple de la photographie de l’installation en question, signé et numéroté par l’artiste. Il s’agit du premier d’un cycle d’édition de multiples d’artistes ayant fait leurs premiers pas dans la galerie.

Avec une remarquable économie de moyens, Gianni Motti investit les lieux, détourne l’exposition et transforme celle-ci en une machine dialectique, un poste avancé de son entreprise critique. En 1994, lors de son exposition à la Galerie Andata Ritorno, il s’était emparé d’une masse et avait démoli le mur qui séparait la galerie du dépôt. L’artiste avait laissé les gravats jonchés au sol. Geste simple mais étonnant résultat, qui nous faisait physiquement sentir l’espace, prendre la mesure du lieu… Vingt ans après, l’artiste revient à Andata Ritorno. Quand on lui demande ce qu’il a fait pendant ce temps, il nous répond qu’il a fait vingt fois le tour autour du soleil et parcouru environ 19 milliards de kilomètres…

Voir : Dans le champ de l’inattendu avec Gianni Motti. GenèveActive. 20 octobre 2013.

Egalement à andata.ritorno : L’échappée, installation n°3, 2014.  Installation de Yuki Shiraishi visible par un oculaire dans le couloir de l’entrée. (mercredi au samedi de 14.00 heures à 18.00 heures).

Tagués avec : , ,
Publié dans expositions
Copyright

© 2005-2018. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.