L’identité en question au congrès des sociologues à  Genève

université

Le 16e congrès de la Société Suisse de Sociologie s’intéresse à  une question centrale à  la compréhension du monde moderne, celle de l’identité dans des sociétés en continuelle transformation. Près de 400 sociologues suisses et étrangers communiqueront lors de 25 ateliers thématiques, du 7 au 10 septembre.

Introduction par Christoph Maeder, Président de la Société Suisse de Sociologie, et Claudine Burton-Jeangros, Professeure associée, Université de Genève, Département de Sociologie.

[display_podcast]

 

Lors de la conférence publique de clôture, mercredi 9 septembre, Danilo Martuccelli, de l’Université de Lille, traitera de “L’identité, l’individualisme et la singularité”. “L’individualisme constitue une lame de fond des sociétés contemporaines et alimente, depuis bientôt deux siècles, différentes expressions identitaires. En s’appuyant sur cette expérience, l’exposé développera une thèse de nature historique pour comprendre bien des évolutions contemporaines de l’identité.” Danilo Martuccelli  fera l’hypothèse que nous assistons à  une inflexion de l’individualisme qui tend désormais, de plus en plus, à  s’organiser autour de la singularité”. 9 septembre 2009, 18h30 – 19h30, Uni Mail, salle MR080.

Identité et transformation des modes de vie. Congrès de la Société Suisse de Sociologie, 7 – 9 septembre 2009, Université de Genève. Programme.

Publié dans société
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.