“Le vodou répond toujours à  certains éléments essentiels de la vie des peuples”

Haiti

Personnages Bizango. Groupe. Tissu rembourré, os, bois, miroirs et métal.
Collection Marianne Lehmann, FPVPOCH. Photo Johnathan Watts, MEG.

Le Musée d’ethnographie de Genève présente la collection d’objets de la culture vodou réunis par une Suissesse installée en Haïti. Le vodou est une culture unique qui représente l’essence de la culture haïtienne. Pour l’anthropologue haïtienne Rachel Beauvoir-Dominique le vodou maintient sa pertinence dans le contexte de lutte qui perdure aujourd’hui. Après le génocide des premières populations par les conquistadors espagnols la domination d’Haïti, la terrible période d’esclavage et le pillage des ressources d’Haïti par la France, l’exploitation se poursuit aujourd’hui dans les zones franches. Il s’agit, au XXIe siècle, d’une nouvelle forme d’esclavage qui condamne la population de ce pays à  n’être que de la main d’oeuvre bon marché payée un euro par jour.

Entretien avec Rachel Beauvoir-Dominique, anthropologue haïtienne.

[display_podcast]

Malheur Bizango

Malé Bizango (Malheur Bizango)
Tissu rembourré, os, bois, miroirs et métal. H. 73 cm
Collection Marianne Lehmann, FPVPOCH. Photo Johnathan Watts, MEG.

«Le vodou, un art de vivre» au Musée d’ethnographie de Genève jusqu’au 31 août 2008.

“C’est grâce au partenariat établi avec la Fondation pour la préservation, la valorisation et la production d’à“uvres culturelles haïtiennes (FPVPOCH) que le MEG accueille en première mondiale la plus importante collection haïtienne d’objets vodou, rassemblée par Marianne Lehmann. Le formidable patrimoine réuni par cette Suissesse, installée à  Port-au-Prince depuis 1957, témoigne non seulement de l’incroyable vitalité de la culture haïtienne, mais il nous interroge surtout sur notre propre rapport au monde et à  l’existence. “

Deux ouvrages accompagnent l’exposition :
Vodou. Sous la direction de Jacques Hainard, Philippe Mathez et Olivier Schinz Gollion: Infolio éditions / Genève: MEG, coll. tabou 5, 2007, 448 pages. CHF 16.– / € 11.–
Le vodou, un art de vivre. Sous la direction de Jacques Hainard et Philippe Mathez. Photographies de Johnathan Watts, avec deux entretiens de Marianne Lehmann et de Max Beauvoir et un article par Rachel Beauvoir-Dominique. Gollion : Infolio éditions / Genève : MEG, 2007, catalogue d’exposition, 176 pages avec 120 ill. couleur. CHF 39.– / € 26.–

 

Voir également:

 

Publié dans arts
Un commentaire pour ““Le vodou répond toujours à  certains éléments essentiels de la vie des peuples”
  1. beatrce deravil damus dit :

    Je suis Beatrice Déravil Damus, une étudiante qui prépare son mémoire de sortie à  la Faculté d’Ethnologie en Haïti. Je me propose d’étudier les rapports entre le Vodou et la justice en Haïti.
    Le vodou est une religion familiale qui se transmet de génération en génération. C’est un espace ouvert où la question du sexe est banalisé. Le vodou est une religion libératrice. Dans le vodou il ya deux parties ; une partie douce et l’autre piquée : le franc guinen et la sorcellerie.

1 Pings/Trackbacks pour "“Le vodou répond toujours à  certains éléments essentiels de la vie des peuples”"
  1. […] “Le vodou répond toujours à  certains éléments essentiels de la vie des peuples” […]

Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.