La ville de Genève en état permanent de démolition-reconstruction

bge_limoges
La ville transitoire. Photos de Gertrude Trepper et François de Limoges, à la Bibliothèque de Genève.

En quelques années, certains quartiers de la ville ont si profondément changé qu’il est parfois difficile de ls identifier au premier coup d’oeil. L’accrochage réalisé dans le couloir du prêt à la BGE associe des photographies récentes de François de Limoges et d’autres, réalisées entre 1965 et 1990 par Gertrude Trepper, la photographe qui a longtemps tenu, avec son mari, l’atelier dans la rue Perron.

François de Limoges s’intéresse en priorité aux états éphémères de la ville, lorsque les bâtiments sont en démolition, en transformation, en construction. A l’inverse de la perspective monumentale, qui glorifie un édifice dans sa forme la plus aboutie, et contrairement au point de vue militant, qui se désole des destructions et des atteintes au patrimoine, l’approche se veut sensible. Elle cherche à rendre compte de l’instabilité d’une ville et d’un territoire en constante mutation et à saisir les perceptions que l’évolution de notre monde familier éveille en nous.
Cette expérience est d’autant plus forte que la ville de Genève est le centre d’une agglomération franco-suisse de 900 000 habitants et l’un des pôles de la métropole lémanique, laquelle abrite 20 ~ de la population suisse et connaît depuis plusieurs années une croissance démographique double de la moyenne nationale. La conséquence d’un développement aussi considérable, que chacun peut mesurer en déambulant dans la cité et ses alentours, est d’abord urbanistique. Le changement suscite un sentiment d’étrangeté, nous amène à perdre nos repères quotidiens, dans les quartiers du centre qui nous sont les plus familiers comme dans la périphérie que nous traversons souvent sans la voir.
La poésie particulière de ces situations passagères et de ces lieux qui nous sont à la fois coutumiers et inconnus, dont la beauté éphémère n’est pas aisée à reconnaître, est au cœur de ce travail.

trepper_sous-terre

Gertrude Trepper. Lieu représenté : rue de Sous-Terre; sentier du Ravin; Saint-Jean. © Centre d’iconographie.

La ville transitoire
Proposition du Centre d’iconographie de la Bibliothèque de Genève.

L’occasion de cette exposition est donnée par la bourse accordée en 2013 par la Ville de Genève à François de Limoges pour réaliser son projet La ville transitoire. Le résultat de ce travail, comprend 158 prises de vues numériques, dont un jeu complet a été remis par le photographe à la Bibliothèque de Genève.

La Bibliothèque indique comme référence un site web qui ne mentionne malheureusement pas cette exposition : www.bge-geneve.ch

Publié dans photographie
Copyright

© 2005-2019. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Association Observatoire culturel. Les opinions exprimées dans les articles n’engagent que leurs auteurs.