Ai Weiwei drape le Konzerthaus de Berlin de 14000 gilets de sauvetage

awwkonzert

© AiWeiwei. aiww/Instagram.

Le 12 février, Ai Wei Wei a enveloppé les colonnes du Konzerthaus de Berlin avec 14’000 gilets de sauvetage abandonnés par les réfugiés pour témoigner de sa solidarité avec ceux qui tentent de traverser la Méditerranée. Les gilets lui ont été donnés par le maire de l’île de Lesbos où arrivent des milliers de personnes qui fuient des pays en guerre.

ailifejacket

© AiWeiwei. aiww/Instagram.

awwlesbos

© AiWeiwei. aiww/Instagram.

Ai Weiwei qui s’est rendu à Lesbos à la fin de l’année 2015 a annulé une exposition au Danemark pour protester contre la nouvelle loi discriminatoire du pays envers les étrangers.

awwiprague

Peu avant Berlin, Ai Weiwei est intervenu à Prague où il a entouré de couvertures de survie des sculptures de têtes d’animaux en bronze.
Plus de un million de migrants, dont la moitié de Syriens, ont tenté de traverser la Méditerranée en 2015. Ai Weiwei a indiqué qu’en tant qu’artiste “il est concerné par les difficultés de l’humanité (…) Je ne séparerai jamais ces situations de mon art. (…) la frontière n’est pas à Lesbos, elle est vraiment dans nos esprits et nos coeurs.” Ai Weiwei, qui travaille avec un groupe de six à dix artistes, a prévu de se rendre plusieurs fois à Lesbos en 2016.

https://www.instagram.com/aiww/

Publié dans arts, politique