Un musée d’ethnographie, pour quoi faire ? La leçon de Jacques Hainard

megaout2012-605

Le musée d’ethnographie en construction, août 2012, photo GenèveActive.

Quand il est appelé par Patrice Mugny pour assurer l’intérim avant la nomination d’un nouveau directeur, Jacques Hainard n’a que trois ans à disposition,  de février 2006 à janvier 2009, pour gagner la bataille pour un nouveau Musée d’ethnographie. Une affaire menée tambour battant qui se voit couronnée de succès avec l’inauguration du nouveau musée en ce premier week-end de novembre.

Tirant les leçons de l’échec de la précédente campagne pour installer l’« Esplanade des mondes » sur la place Sturm, Jacques Hainard entreprend dès son arrivée au boulevard Carl-Vogt une grande tournée pour rencontrer les politiques de tous bords, les clubs et associations des différentes couches sociales, sans distinction et avec l’ambition de gagner l’appui de tous les citoyens à la réussite du projet.

Une campagne réussie ne néglige aucun détail, le MEG fait débaptiser l’arrêt de bus voisin « Ecole de Médecine » qui devient « Musée d’ethnographie », puis participe aux vernissages communs de la rue des Bains. Après un rapprochement contre-nature avec le musée Barbier-Mueller et l’obstacle d’un référendum surmonté, la voie est libre pour engager les travaux.
Parallèlement, Jacques Hainrad intègre à son programme un triptyque d‘événements constitué d’expositions de synthèse, de référence et de ponctuelles, autant d’outils pour faciliter la compréhension et assurer ainsi la cohésion sociale. Ce mode d’observation de notre société contemporaine a connu le succès que l’on sait au musée de Neuchâtel et a surtout étendu la renommée de l’institution à l’étranger.

 

Pourquoi un musée d’ethnographie ?

Voir l’intervention de Jacques Hainard lors d’un débat GenèveActive.

Réalisé le 27 novembre 2007.

 

meg-coupe

Coupe du nouveau bâtiment. En rose, les salles d’exposition du 2e sous-sol. ©MEG.

boitenoire-605

La boîte noire modulable tant désirée par Jacques Hainard. ©GenèveActive.

 

megssol-605

Salle d’exposition du 2e sous-sol, en novembre 2013. @GenèveActive.

officiels-meg-605

Rémy Pagani, Sami Kanaan, Boris Wastiau, Marco Graber, 13 novembre 2013. ©GenèveActive.

 


Marco Graber du bureau d’architectes Graber et Pulver (ZH).

 

megancien1
L’ancien Musée d’ethnographie au boulevard Carl-Vogt ©MySwitzerland.

Voir également sur GenèveActive :

Le musée d’ethnographie de Genève mérite mieux qu’une vieille école sans intérêt architectural. 21 septembre 2011.
Genève : Les opposants à  l’agrandissement du Musée d’ethnographie saisissent le prétexte d’une haie pour retarder le projet. 11 mai 2010.
Le Conseil d’Etat genevois refuse provisoirement de soutenir l’agrandissement du musée d’ethnographie. 16 septembre 2009.
Un nouveau musée d’ethnographie à  Genève d’ici 2011 ? 5 mai 2008.
Emission Cité Culture. Radio Cité. Invité : Jacques Hainard. 24 mars 2006.

Tagués avec : , ,
Publié dans architecture et urbanisme, politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact