Trois lauréats reçoivent le Prix Oppenheim 2016

MS_Stadtmuseum-Aarau605

Martin Steinmann et Diener & Diener: Stadtmuseum Aarau, Erweiterungsbau, 2007-2015.

L’Office fédéral de la culture décerne le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim 2016 à l’architecte et auteur Martin Steinmann, l’artiste Christian Philipp Müller et l’organisatrice d’expositions Adelina von Fürstenberg.

Le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim est décerné depuis 2001, sur recommandation de la Commission fédérale d’art, à des personnalités du monde des arts, de la médiation et de l’architecture dont le travail est d’une actualité et d’une importance particulière pour la pratique en Suisse des arts et de l’architecture. Les distinctions sont dotées de 40000 francs chacune.
Comme l’an passé, le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim sera décerné en parallèle à Art Basel avant l’ouverture de l’exposition des Swiss Art Awards 2016.

Martin Steinmann

Martin-Steinmann605
L’architecte et auteur Martin Steinmann (1942, Zurich) s’intéresse à l’architecture moderne, notamment suisse, depuis plus de quarante ans à travers ses recherches, ses publications et ses expositions. A travers ses nombreuses publications, Martin Steinmann a fortement contribué au débat sur l’architecture, en Suisse comme à l’étranger : son exposition Tendances – architecture moderne au Tessin fait connaître l’école tessinoise dans le monde entier. Au fil des ans, il a collaboré entre autres avec l’artiste Hugo Suter, le photographe Walter Mair et surtout l’architecte Roger Diener. Entre 2006 et 2015, il a participé à l’agrandissement du Musée d’Aarau.

Christian Philipp Müller

Christoph-Philipp-Muelle605r
Christian Philipp Müller (1957, Bienne), artiste conceptuel vivant à Berlin, fut l’élève de Fritz Schwegler et l’assistant de Kaspar König à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf. Il se fait connaître dans le monde entier avec sa participation à la 45e Biennale de Venise (1993, Pavillon autrichien) et à Documenta X (1997). Le Kunstmuseum de Bâle lui a consacré une rétrospective en 2007.

Adelina von Fürstenberg

Adelina Von Fürstenberg © Lionel Flusin

Curatrice travaillant dans le monde entier, Adelina von Fürstenberg (1946, Istanbul), a fondé en 1974 le Centre d’Art Contemporain (Genève) qu’elle a dirigé jusqu’en 1989. La majeure partie de ses expositions étaient consacrées à l’art conceptuel, aux mouvements Fluxus et Arte Povera et à l’art performatif.

Déclarations du jury
Adelina von Fürstenberg a fondé et dirigé le Centre d’art contemporain de Genève et a, en cela, largement contribué à donner une visibilité à la scène artistique locale, tout en accueillant de nombreux artistes venus de l’étranger. Genève est devenue, par son entremise, une ville phare de l’art contemporain qui a permis à plusieurs artistes d’accéder à une renommée internationale. Le jury distingue une personnalité hors norme, dont les nombreuses initiatives ont encouragé la scène artistique suisse.
Christian Philippe Müller est une personnalité artistique unique capable de se renouveler sans cesse. Ils sont peu nombreux ceux qui, comme lui, sont capables d’analyser le contexte dans lequel ils évoluent pour l’intégrer à leurs projets et dans le même temps utiliser des médias si disparates. Son travail est apprécié universellement pour son caractère unique. Christian Philipp Müller se consacre également à l’enseignement et œuvre ainsi activement à la promotion du travail d’une nouvelle génération d’artistes. En lui décernant ce prix, le jury entend célébrer la diversité de Christian Philipp Müller et son art jamais banal.
Martin Steinmann est un connaisseur averti de la scène de l’architecture suisse qu’il a contribué dans une large mesure à marquer pendant son professorat à l’EPF de Lausanne et grâce à ses nombreuses publications. Rédacteur de différentes revues spécialisées, coorganisateur d’expositions, il s’est toujours intéressé à la manière dont l’architecture était perçue. Avec Diener & Diener Architekten et Felix Josef Müller, il a récemment réalisé l’agrandissement très remarqué du musée municipal d’Aarau.

La Commission fédérale d’art, en bref :
– Nadia Schneider Willen est conservatrice au musée Migros de l’art contemporain.
– Giovanni Carmine est directeur de la Kunst Halle Sankt Galien depuis 2007. Auparavant, il était curateur indépendant et critique. Carmine a été en 2013 le curateur du pavillon suisse de la 55e Biennale de Venise.
– Julie Enckell Julliard a été conservatrice/curatrice d’art moderne et contemporain au Musée Jenisch de Vevey entre 2007 et 2012, institution dont elle est la directrice depuis 2013.
– L’architecte suisse Andreas Reuter a travaillé pour différents architectes à Zurich, Bâle et Berlin, entre autres pour Herzog & de Meuron, jusqu’à ce qu’il fonde son propre cabinet d’architecture, « sabararchitekten » en 1997 avec Dominique Salathé.
– Anne-Julie Raccoursier enseigne dans le cadre du Programme Master de recherche « CCC – Critical Cross-Cultural Cybermedia» à la Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD) de Genève.
– Anselm Stalder enseigne à la Hochschule der Künste à Berne dans la filière Fine arts.
– Noah Stolz est curateur indépendant, producteur et critique.

Remise des Grands Prix suisses d’art / Prix Meret Oppenheim et des Prix suisses d’art:
13 juin 2016 de 17 h 30 à 19 h
Exposition Swiss Art Awards 2016 :
Vernissage: 13 juin 2016 de 19 h à 22 h Exposition du 14 au 19 juin 2016 de 10 h à 19 h. Halle 4, Messe Basel. Entrée libre.
Journal: www.swissartawards.ch

Tagués avec : ,
Publié dans architecture et urbanisme, art contemporain, arts
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact