Archives du site

La parodie de télénovela vénézuélienne de Frédéric Polier

La parodie de télénovela vénézuélienne transposée en français que présente Frédéric Polier au Théâtre du Grütli se double d’un hommage à énigme policière et au polar dans une atmosphère de science fiction assez rare au théâtre.

Tagués avec : , ,
Publié dans théâtre

La transmission des préjugés pour les Nuls

Tout ira bien, de Jérôme Richer, au Théâtre du Grütli. ©Isabelle Meister.
Ceux que l’on appelle les Roms constituent une population qui compte près de 12 millions de Sinti, Gitans, Manouches et autres Roms, venus principalement de Roumanie. Le « Tout ira

Tagués avec : , , ,
Publié dans théâtre

La Mafia craint la lumière, excellente raison de la mettre en scène

« Ave Maria ». Mise en scène d’Anne-Cécile Moser au Théâtre du Grütli. ©Olivier Wavre.

« On ne parle pas assez du Sud » nous dit Frédéric Polier, la cause serait-elle à chercher du côté de la multitude de drames qui s’y jouent et envers

Tagués avec : , ,
Publié dans société, théâtre

« Andromaque 10-43 ». La chaîne câblée amoureuse à l’ère du déchaînement des passions.

« Andromaque 10-43 ». Photos Nicolas-Descoteaux.
Sanctuarisant la tragédie racinienne dans un bunker à mi corps entre les dictatures familiales, claniques, fanatisées d’hier et d’aujourd’hui, Kristian Frederic se concentre sur le quatuor de protagonistes principaux de la tragédie racinienne, Pyrrhus, Andromaque,

Tagués avec : , , ,
Publié dans théâtre

La jeunesse perdue de Tokyo et d’ailleurs

« Cinq jours en mars ». Photos Laurent Barlier.
Les dramaturges japonais contemporains restent une terre largement inconnue en Europe. Revendiquant la notion du réalisme quotidien, le trentenaire tokyoïte Toshiki Okada a écrit en 2004, Cinq jours en mars, mis en scène par

Tagués avec : ,
Publié dans scènes, théâtre

Le décloisonnement est plus qu’une affaire de discipline

Ill.: mise en scène d’un texte d’Edouard Levé par Guillaume Béguin au Grütli en 2010
Le débat esthétique qui a animé le microcosme théâtral genevois au gré des nominations à la direction de plusieurs théâtres (Comédie, Grütli, Orangerie) s’est limité à

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

Le Grütli de Frédéric Polier propose de réfléchir, rire et rêver

Frédéric Polier le 26 juin 2012. photo J.M.
C’était l’événement théâtral le plus attendu de la saison et, ce 26 juin, Frédéric Polier a choisi l’humour pour présenter un programme chargé de 17 spectacles qui ne comprend pas moins de 12

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

« En attendant Beckett ». De la berceuse au tombeau

Portés à  la scène par Isabelle Chladek, « Berceuse » et « Cette fois » (deux « dramaticules » de Samuel Beckett) dévoilent la petite répercussion individuelle de l’universelle faillite.

Tagués avec : ,
Publié dans scènes, théâtre