Archives du site

Promenons-nous dans les bois de l’inconscient

Gisèle Vienne.
Signé Gisèle Vienne, This is how you will disappear confronte trois figures archétypales 

Tagués avec : ,
Publié dans danse

Que son règne de l’étrange vienne…

« The Pyre » de Gisèle Vienne. Photos Herve Veronese Centre Pompidou. Sur la photo Anja Röttgerkamp.
Les pièces et créations de Gisèle Vienne sont traversées d’une violence sourde jouant sur le suggéré et l’indicible.

Tagués avec : ,
Publié dans danse

Les damnés de la terre dansent sur les vêtements des absents

« Tauberbach » d’Alain Platel, photos Chris van der Burght.
Pour Tauberbach, les corps imaginés par Alain Platel, tout en contorsions et sinuosités, conjuguent l’évocation transposée d’une réalité dramatique à la musique de Bach chantée par des sourds.

Tagués avec : , , ,
Publié dans danse, scènes

L’écriture théâtrale face au réel

Breivik’s Statement de Milo Rau.
L’extrémiste et tueur de masse Anders Breivik, et son discours « justifiant » à ses yeux ses actes barbares et mortifères, le parcours d’un djihadiste européen, les liens problématiques au père et les voix du génocide rwandais, autant de

Tagués avec : , , ,
Publié dans scènes, société

El Triunfo de La Libertad – La désillusion subtilement mise en scène en toute liberté

La Ribot, Juan Loriente, Juan Domínguez, – El Triunfo de La Libertad – Quand l’anti-théâtre provoque l’extase du théâtre.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans arts, scènes

Migrations et faits divers par le village baroque de Jan Lauwers

© Wongebergmann
Conçue, écrite et montée par Jan Lauwers, Place du marché 76 réunit au fil de quatre saisons vivaldiennes jusque dans leur sensibilité plastique et musicale aux paysages, une suite de tableaux autour de la saga d’une bourgade sous l’emprise

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

Les ados virevoltent avec Cindy Van Acker et Gilles Jobin

Protokids, Gilles Jobin. © Gilles Jobin.
Lundi 9 septembre, le projet exceptionnel réalisé pour les jeunes danseuses de la cie Virevolte par Cindy Van Acker et Gilles Jobin: Liniaal et Protokids, est à ne pas rater à La Bâtie.

Tagués avec : , , ,
Publié dans danse

L’amour terroriste et romantique en cave

« Conte d’amour », Markus Öhrn. © Robin Junicke.
Au fil de trois heures de performance scénique parfois éprouvante, Conte d’amour, découvert au Festival d’Avignon en 2012 et présenté à La Bâtie, narre la séquestration par un père dérangé, infantile et tortionnaire de

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

Un amour particulier

Anders Clarsson comédien performeur et dramaturge dans « Conte d’amour »,  un conte d’amour revu par Markus Ohrn, photo Markus Ohrn.
Entretien avec Anders Carlsson (dramaturge et comédien) et Markus Öhrn (vidéaste, plasticien et metteur en scène).

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes, théâtre

Obscur, maltraité, sculptural ou perdu,

« The Pyre », Gisèle Vienne. © Maarten Vanden Abeele.
Le corps d’expérience d’Anja Rottgerkamp dans The Pyre de Gisèle Vienne.

Tagués avec : ,
Publié dans danse, scènes

Hallucination scénique

Entretien avec Gisèle Vienne.

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes

Le corps au bûcher avec Gisèle Vienne

« The Pyre » de Gisèle Vienne. Photos Herve Veronese Centre Pompidou. Sur la photo Anja Röttgerkamp.
« Ce n’est pas en pleine lumière, c’est au bord de l’ombre que le rayon en se diffractant, nous confie ses secrets », écrit le philosophe français Gaston

Tagués avec : , ,
Publié dans scènes

Vertige des sens, avec Cindy Van Acker à  la Bâtie

 
Bâtie 09. Entre apparition et disparition des corps, la chorégraphe Cindy Van Acker invente deux opus hypnotiques. Dans leur façon singulière de rendre au spectateur un monde de sensations, les solos « Obtus » et « Nixe » voient le

Tagués avec : ,
Publié dans danse, scènes