Squats : la période heureuse des contrats de confiance de Claude Haegi

Ilôt 13

En 1983, le problème du logement à  Genève était peut-être encore plus aigu qu’aujourd’hui. La situation était totalement bloquée car aucun des responsables politiques n’entendait dialoguer, jusqu’au jour où Claude Haegi, élu du parti libéral et responsable de la gestion du parc immobilier de la ville de Genève, s’intéressa aux modes de vie des jeunes marginaux issus de différentes classes sociales et qui avaient des motivations différentes.
En bon disciple de Denis de Rougememont, homme d’ouverture et de dialogue, Claude Haegi mit en place des solutions juridiquement boîteuses, mais respectueuses de l’Etat de droit, qui permirent d’affecter des espaces à  une marginalité dans un esprit de respect mutuel. Le contrat de confiance était né, il permit d’assurer une certaine paix sociale et la création de lieux alternatifs aux Grottes, à  l’Ilôt 13 ou à  l’Usine, par exemple.
Près de vingt-cinq ans plus tard des médias étrangers et des responsables politiques viennent encore à  Genève pour en étudier les principes.

Claude Haegi

Retour sur cette période avec Claude Haegi qui souligne que « ce qui se passait était proprement génial au niveau de la vie sociale ». 48:00

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Claude Haegi est un ancien maire de Genève et ancien membre du gouvernement genevois et de la Chambre des régions au Conseil de l’Europe.

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact