Premio récompense la chorégraphie et la performance

scène Aurélien Patouillard

« On a promis de ne pas vous toucher » Compagnie Aurélien Patouillard. Premio 2012. 1er Prix. Photo Bernhard Fuchs

Le samedi 19 mai 2012, au théâtre Südpol de Lucerne, PREMIO a décerné pour la 11e fois son prix d’encouragement pour les arts de la scène. Aurélien Patouillard et son collectif Zoothéâtre, de Lausanne, ont décroché le 1er prix, d’un montant de 30 000 francs. Le 2e prix, doté de 3000 francs, a été attribué à la Genevoise Violetta Perra, artiste de performance. Le 3e prix, soit l’équivalent de 1000 francs chacun, a été décerné conjointement à la compagnie bernoise Ringgenberg/Lange et à l’actrice bâloise Melanie Schmidli.

Aurélien Patouillard – Zoothéâtre Il y a un an, l’acteur Aurélien Patouillard s’est associé à quelques-uns de ses anciens collègues de la Manufacture de Lausanne. Conjointement avec Emilie Vaudou, Claire Deutsch, Koraline De Baere, Cédric Djedje et Simon Guélat, il a lancé une recherche théâtrale qui confronte le corps humain aux textes du philosophe français Georges Bataille. Aurélien Patouillard fait partie intégrante de Zoothéâtre, qui appartient au collectif pluridisciplinaire lausannois Zooscope, fondé par Kathy Hernan et Adrien Rupp. Zooscope a déjà remporté le PREMIO 2010 avec la pièce «La loi d’interaction».

Aurélien Patouillard: « On a promis de ne pas vous toucher« 

A la recherche „d’un instant nu, immensément gai et tremblant…“
« Imaginons quelques personnes qui décideraient qu’ils doivent leur arriver quelque chose. Quelque chose qui les fasse un peu trembler, qui les trouble, qui les fasse rire.
Imaginons que des propositions comme : touchez moi,embrassez moi, déshabillez moi, caressez moi… deviendraient de vrais défis à la fois troublants et clownesques.
Imaginons que l’on puisse retrouver ces prémices de l’érotisme dans nos souvenir, d’enfance, d’adolescence et le réécrire?
Pour nous guider dans cette recherche de cet “instant nu, immensément gai et tremblant” nous nous appuyons sur un auteur : Georges Bataille. »

Violetta Perra: « Toseparateisdifficult (to unify is even more)« 

scène

Violetta Perra: Toseparateisdifficult (to unify is even more). Premio 2012. 2e Prix. Photo Bernhard Fuchs

« Dans ce travail j’utilise la chorégraphie comme outil pour exécuter des gestes appartenant aussi bien à la danse qu’à la performance. Je vois la chorégraphie comme un processus structurel et stratégique fondamental pour l’exécution d’une action. Dans ce cas, le geste est compris comme un mouvement qui amène le corps à changer dans un contexte espace/temps. Le mouvement donne à l’action une signification.
Une chorégraphie est une stratégie pour classifier des actions quotidiennes ou abstraites qui se déroulent les unes après les autres dans un échange et un mouvement continu. Le corps, avec sa propre subjectivité, manipule l’objet devant lequel il se trouve. A travers l’action, le corps devient un outil pour construire une signification. Une idée chorégraphique crée un ensemble d’actions que le corps rend significatives.
Le principe chorégraphique réside dans le corps ; une chorégraphie d’objets n’est donc pas un substitut pour le corps, mais plutôt un espace alternatif où l’investigation peut avoir lieu et où l’action peut être organisée. Mon intention est de travailler la chorégraphie en tant que narration potentielle continue. » Violetta Perra
On a pu voir le travail de Violetta Perra notamment au Théâtre de l’Usine et à la Galerie Ex-Machina à Genève.

Infobox PREMIO s’adresse aux jeunes artistes issus du théâtre ou de la danse et qui bénéficient d’au maximum trois ans d’expérience sur la scène professionnelle du théâtre et de la danse. L’objectif du concours réside dans l’encouragement des jeunes compagnies et leur mise en réseau avec les maisons de théâtre indépendantes. PREMIO offre aux artistes scéniques une plateforme qui leur permet de présenter leurs projets et de nouer des contacts importants. Outre une contribution à la production, les compagnies sélectionnées dans le cadre de la demi-finale et de la finale profitent de possibilités de représentation dans les théâtres participants. Les cachets des compagnies engagées sont pris en charge par la Fondation Ernst Göhner et le Pour-cent culturel Migros. Les anciens lauréats PREMIO, comme Far A Day Cage, Perrine Valli, Eugénie Rebetez ou Cie Alexandre Doublet, font partie des ensembles de production les plus innovants de Suisse.

Tagués avec : , , ,
Publié dans scènes
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact