Pius Knüsel démissionne de Pro Helvetia

photo Karin Hofer

Photographie: Karin Hofer, Zürich

Pius Knüsel, directeur de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia, quittera ses fonctions à la fin septembre 2012. Après dix ans d’engagement en faveur de l’encouragement de la culture au niveau national, il veut, selon la formule consacrée, « changer d’orientation et se consacrer à un nouveau défi professionnel en dehors de l’encouragement de la culture. Il souligne que sa démission n’est aucunement liée à l’ouvrage «Der Kulturinfarkt», dont la publication en mars 2012 a suscité des réactions controversées.
Le poste de nouvelle directrice ou nouveau directeur sera mis au concours en juin 2012. La nomination est de la compétence du conseil de fondation, composé de neuf membres. Andrew Holland, directeur adjoint, dirigera les affaires de la fondation pendant la période intérimaire.

En mars, Pius Knüsel avait prôné la diminution de l’aide accordée à certaines institutions et la remise en question et la redéfinition de leurs missions en vue de les adapter à une scène culturelle en mutation. Si l’étude de Pius Knüsel, réalisée en collaboration avec des collègues allemands a suscité nombre de débats en Allemagne, ce ne fut pas le cas en Suisse romande où seuls quelques acteurs culturels étaient montés aux créneaux pour défendre leurs subventions.

Le débat ouvert par le futur ex-directeur de Pro-Helvetia garde toute son actualité et nombre de des questions posées seront à l’ordre du jour du cycle des Rencontres théâtrales lancé par Sami Kanaan, magistrat en charge du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève. A la suite du scandale de mars, les demandes d’intervention ont surgi de toutes part au point, selon ses dires, de remplir son agenda pour une année au moins!

Jacques Magnol

Lire également: Pro Helvetia prend ses distances par rapport à «Kulturinfarkt»

Tagués avec : , ,
Publié dans politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact