Philippe Kaiser signera le pavillon suisse de la Biennale de Venise en 2017

venezia57

« La Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia vient de confier la responsabilité de la Biennale d’art de Venise 2017 à Philipp Kaiser. Bernois d’origine, curateur il vit et travaille aujourd’hui à Los Angeles.philippekaiser

Philippe Kaiser. Photo Albrecht Fuchs.

Philipp Kaiser, né à Berne en 1972, sera chargé d’aménager le pavillon suisse dans les Giardini de Venise lors de la 57e Biennale d’art, une tâche à laquelle il vient d’être nommé par le jury de la Biennale mis en place par Pro Helvetia pour la Biennale. Après avoir confié cette mission à des artistes lors des dernières éditions, le jury remet aujourd’hui la présence suisse au sein du pavillon national entre les mains d’un curateur d’expositions. Le travail curatorial accompli jusqu’à présent par Philipp Kaiser, qui établit des passerelles entre Europe et Amérique, entre approches monographiques et approches thématiques ainsi qu’entre collections publiques et collections privées, a convaincu le jury de la Biennale réuni par Pro Helvetia.

Engagement pour l’art de Suisse
Curateur et critique indépendant en Californie, Philipp Kaiser est resté étroitement lié à la scène artistique suisse : au fameux Getty Research Institute, dans sa ville d’adoption, il prépare actuellement une exposition d’envergure sur l’héritage du célèbre curateur Harald Szeemann. Historien de l’art et titulaire d’une thèse de doctorat, Philipp Kaiser a démarré sa carrière en Suisse. De 2001 à 2007, il a été conservateur du département d’art moderne et contemporain au Museum für Gegenwartskunst de Bâle. Il a ensuite rejoint le Museum of Contemporary Art, MOCA, à Los Angeles. A l’âge de 39 ans, il a été nommé directeur du Museum Ludwig de Cologne. Les chaires de professeur invité qu’il a occupées à l’Akademie der Bildenden Künste de Karlsruhe, à l’Université de Californie à Los Angeles et au Claremont Mc Kenna College, également en Californie, témoignent de son grand intérêt pour l’enseignement et la recherche. »

La 57e Biennale de Venise qui se tiendra du 13 mai au 26 novembre 2017, a été confiée à Christine Macel. Conservateur en chef au Centre Pompidou depuis 2001, née en 1969, elle est considérée comme faisant partie des plus douées de sa génération. En 2012, elle avait choisi Anri Sala pour une exposition solo à la Biennale de Venise. Il est rarissime qu’une femme soit nommée à la direction de la biennale d’art contemporain de Venise.

Vernissage les 10, 11 et 12 mai. Ouverture au public le samedi 13 mai.

Tagués avec : ,
Publié dans art contemporain, expositions, politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact