Le musée Kirchner de Davos primé pour son utilisation de la lumière du jour

Musée Kirchner

Le Musée Kirchner de Davos, conçu par Annette Gigon et Mike Guyer, reçoit le Daylight Award 2012 décerné par la Fondation Velux. Avec avec ses 100’000 francs, c’est le prix d’architecture le mieux doté de Suisse, il distingue les concepteurs de bâtiments utilisant la lumière du jour de manière innovante.

Le jury a tout particulièrement apprécié le fait qu’il s’agit d’un bâtiment sobre, conçu sur mesure pour mettre en valeur l’oeuvre de Kirchner. L’utilisation de la lumière naturelle repose sur une solution classique, mais malgré tout innovante, adaptée avec le plus grand soin aux conditions climatiques de Davos. Cette solution constitue à la fois l’idée-force de la conception du bâtiment et sa principale expression architectonique. La lumière du jour est répartie de manière homogène dans les différentes salles d’exposition. Des possibilités de réglage, rares mais en nombre suffisant, permettent d’utiliser les salles pour exposer aussi bien des peintures à l’huile que des oeuvres graphiques.

Un bâtiment qui a eu une influence considérable sur les musées construits par la suite

Outre cette solution et le jeu de clair-obscur entre le corridor et l’espace d’exposition, le verre joue lui aussi un rôle central. Alors que les fenêtres de la salle intermédiaire sont transparentes, le toit en verre des salles d’exposition est translucide, tout comme l’habillage de la façade, à travers lequel on devine l’isolation thermique. Lorsqu’il fait beau et qu’il n’y a pas de neige, on voit, depuis les pentes des montagnes environnantes, scintiller le toit recouvert d’éclats de verre. Pour le jury, ce bâtiment est un «friendly dinosaur», non seulement en raison de l’orientation mécanique de la lumière, mais aussi parce qu’il constitue le prototype des musées de construction horizontale exploitant les atouts de la lumière naturelle, un concept repris par de nombreux architectes.

Musée Kirchner

Le bâtiment reflète idéalement, comme peu de musées avant lui, l’oeuvre de l’artiste auquel il est consacré. Il n’est donc guère étonnant qu’il ait eu une influence considérable sur les musées construits par la suite.

Le prix d’honneur doté de 20’000 francs est allé à l’architecte zurichois Peter Märkli pour le musée La Congiunta de Giornico, la Fondation Velux récompense un projet exceptionnel de réduction à l’essentiel. Simplicité et sobriété de la solution trouvée pour la lumière, de la construction et des matériaux: le bâtiment n’incarne rien d’autre que les fonctions primaires de l’architecture.

Trois autres projets avaient été retenus pour la finale:
– L’école Leutschenbach de Zurich par Christian Kerez: la lumière du jour sert parfaitement le concept même de cet édifice, unique en son genre.
– Le centre de formation professionnelle de la Société Suisse des Entrepreneurs, à Gordola, par Pia Durisch et Aldo Nolli: l’orientation de la lumière naturelle attire l’attention sur la fonction pédagogique de l’établissement.
– La maison de vacances conçue par Andreas Fuhrimann et Gabrielle Hächler sur les pentes du Rigi Scheidegg: l’intensité de la lumière du jour et l’extraordinaire mise en scène du panorama sont impressionnantes.

Le Musée Kirchner a été inauguré en septembre 1992. Il abrite la plus vaste collection au monde des oeuvres de l’artiste. Le bâtiment a été conçu et réalisé par les architectes zurichois Annette Gigon et Mike Guyer. Ses lignes claires lui ont valu d’être remarqué par les milieux internationaux de l’architecture.

Jacques Magnol. 30 janvier 2012.

Musée Kirchner

Ernst Ludwig Kirchner (1880-1938) a vécu à Davos de 1918 à sa mort. Son oeuvre importante est représentative de l’expressionnisme allemand.

Musée Kirchner

Exposition actuellement au Musée Kirchner :

„Keiner hat diese Farben wie ich.“
Kirchner malt

4 décembre 2011 au 15 avril 2012.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans architecture et urbanisme, expositions
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact