Les stars de la performance sont à Genève pour un week-end

scène

La Ribot  Laughing Hole ©Neyda Paredes

Avec le titre de ce festival de performances, « Jeter son corps dans la bataille! » tout est dit. Pour Maya Boesch, sa programmatrice, « il s’agit de pointer la parole politique, l’implication sociale et le réel engagement de cet art. »

Un survol de l’histoire de la performance

« Avec violence, humour et beauté. Ce que font, poursuit Maya Boesch, chacun à sa manière, Franko B, La Ribot, Enna Chaton, Mio Chareteau, Esther Ferrer, Ali Moini, Keith Hennessy, Julien Désanges et Yann Marussich. Le concept de cette programmation est de survoler l’histoire de la performance. En invitant quelques pionniers de la performance et quelques artistes de la jeune génération, je cherche à montrer non seulement le vaste éventail d’expression de la performance mais aussi les différents positionnements esthétiques : interprétation culturelle, sociale et politique – représentation d’un solo, d’un face à face, ou d’une pièce à plusieurs personnes – différentes prises de risques – ses interrogations propres et les nouvelles formes qu’elle produit. »
IMPRESSIONS sera une fresque d’environ 3 x 4m en sérigraphie crée par Christian Humbert-Droz et la complicité des élèves du CFPAA représentant des artistes qui ont marqué l’histoire de la performance (26).

Les invités de ce week-end (24 au 27 novembre 2011) sont des performeurs importants de la scène nationale et internationale mettant en jeu leurs corps, visant une expression, une poésie à chaque fois singulière.

Ecouter l’interview de Maya Bösch, propos recueillis par Jacques Magnol

maya01

 

Ecouter l’interview de Jens Hauser, par Yi-hua Wu, à propos de la micro-performativité dans l’oeuvre de Yann Marussich.

 

Mathilde Monnier

Mathilde Monnier – Soapera (c) Marc Coudrais

Ce week-end de performances se concentre dans Le Commun du Bâtiment d’Art Contemporain (BAC). Deux créations de danse feront exceptions surprenantes et déroutantes au GRÜ à l’ouverture et à la clôture du festival (24 et 27) : L’autrichienne Doris Uhlich présente RISING SWAN, et la française Mathilde Monnier SOAPERA, une de ses dernières créations. Beaucoup de pièces présentées ce week-end sont des premières Suisses. 24 au 27 novembre 2011.

La plateforme théorique LISTE DES PRESENCES prolonge cette question du corps et particulièrement de la présence avec un débat entre artistes, théoriciens et publics (26). Plateforme théorique sur la performance: 26 novembre 2011 (11-17h).

Programme:
Jeter son corps dans la bataille !

WHO’S AFRAID OF PERFORMANCE ART ? est un festival qui sollicite plus d’une trentaine d’artistes nationaux et internationaux. Tout en interrogeant la réception de la performance actuelle, les programmations de Marie-Eve Knoerle et Jeanne Macheret (Piano Nobile), Madeleine Amsler (Ex-Machina) et Maya Bösch (GRÜ / Transthéâtre) se croisent et se répondent selon trois regards spécifiques sur le médium de la performance. Du 11 au 27 novembre.

Tagués avec : , , ,
Publié dans arts, scènes
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact