Les musées génois s’adaptent à leur public et gagnent 27% de visiteurs

genes

Vue de Gênes, aquatinte d’Ambroise Louis Garneray (1810 ca.) ©wikipedia.

En Italie, le rapprochement entre les administrations du tourisme et de la culture permet de s’adapter aux modes de fréquentation des touristes et des habitants. A Gênes, selon le quotidien La Repubblica,  l’adoption d’un rythme saisonnier réduit l’ouverture de novembre à mars, aux moments de fréquentation actuels, soit de 10h à 17h, pour l’augmenter de 10h à 19h avec un pic jusqu’à 21h le vendredi durant la période touristique d’avril à octobre. L’entrée gratuite est offerte aux jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans comme c’est le cas dans les principaux musées européens.

Les musées génois ont vu leur fréquentation progresser de 27% durant les six premiers mois de 2014. Sur le front financier, Carla Sibilla propose aux entreprises privées de participer à des opérations de sauvegarde du patrimoine et à l’organisation d’événements tout en profitant d’un dégrèvement fiscal de 65% durant les années 2014 et 2015.
Carla Sibilla, responsable de la culture de la cité ligurienne, ambitionne « d’insérer la culture et le tourisme parmi les services essentiels fournis aux citoyens, comme l’école, les services sociaux et les transports ».

Tagués avec : , ,
Publié dans musées, politique culturelle, tourisme
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact