Les musées génois s’adaptent à leur public et gagnent 27% de visiteurs

genes

Vue de Gênes, aquatinte d’Ambroise Louis Garneray (1810 ca.) ©wikipedia.

En Italie, le rapprochement entre les administrations du tourisme et de la culture permet de s’adapter aux modes de fréquentation des touristes et des habitants. A Gênes, selon le quotidien La Repubblica,  l’adoption d’un rythme saisonnier réduit l’ouverture de novembre à mars, aux moments de fréquentation actuels, soit de 10h à 17h, pour l’augmenter de 10h à 19h avec un pic jusqu’à 21h le vendredi durant la période touristique d’avril à octobre. L’entrée gratuite est offerte aux jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans comme c’est le cas dans les principaux musées européens.

Les musées génois ont vu leur fréquentation progresser de 27% durant les six premiers mois de 2014. Sur le front financier, Carla Sibilla propose aux entreprises privées de participer à des opérations de sauvegarde du patrimoine et à l’organisation d’événements tout en profitant d’un dégrèvement fiscal de 65% durant les années 2014 et 2015.
Carla Sibilla, responsable de la culture de la cité ligurienne, ambitionne « d’insérer la culture et le tourisme parmi les services essentiels fournis aux citoyens, comme l’école, les services sociaux et les transports ».

Tagués avec : , ,
Publié dans musées, politique culturelle, tourisme