Les Inséparables entre passé et présent à la rue Lissignol

gerz_lissi_605
Esther Shalev-Gerz. « Les Inséparables », 2016. En toiture des immeubles du 8-10 rue Lissignol, Genève.

La Ville de Genève, avec le concours de son Fonds d’art contemporain, inaugure une nouvelle œuvre dans l’espace public le 21 mai prochain. Les Inséparables d’Esther Shalev-Gerz viendront coiffer deux immeubles de la rue Lissignol.

L’œuvre consiste en une double horloge fusionnant deux cadrans, réalisée spécifiquement pour le site. Elle est construite, comme de nombreuses œuvres d’Esther Shalev-Gerz, à partir de chevauchements visuels et temporels. Les aiguilles du cadran de droite indiquent l’heure réelle alors que celles du cadran de gauche avancent simultanément en sens opposé. Les heures avancent à la fois vers l’avenir et vers le passé, devenant inséparables dans le présent. Cet achat a été motivé par la qualité de l’œuvre et par la richesse des thèmes qui la traversent – l’altérité, le temps, l’histoire, la construction de la mémoire personnelle ou collective, le double, entre autres.

gerz_lissi_450

Par cette commande publique, la Ville de Genève entend poursuivre plusieurs missions: l’enrichissement de la collection de son Fonds d’art contemporain (FMAC) par l’acquisition d’œuvres majeures représentatives de la scène artistique actuelle et le renforcement de la présence de l’art dans l’espace public. Les bâtiments sur lesquels l’œuvre sera installée ont été récemment remis à neuf par la Ville. Les Inséparables inviteront à une appropriation sensible et poétique de ce quartier, tout en tissant un lien avec son passé horloger.

L’inauguration de l’œuvre s’inscrit dans le cadre de la Nuit magique des musées 2016, juste avant minuit. Le réveil de l’horloge sera minuté de main de maître par le collectif des 3 Points de suspension, compagnie de théâtre de rue, qui invitera également le public à faire d’autres découvertes, lors de petits rendez-vous samedi et dimanche 21 et 22 mai. En marge de cette inauguration et afin de permettre aux intéressé-e-s de s’immerger dans l’univers de l’artiste, deux expositions sont prévues. Le MAMCO présentera l’installation dont l’œuvre est issue et la Médiathéque du FMAC accueillera une exposition de vidéos documentaires sur l’important travail d’Esther Shalev-Gerz dans l’espace public.

Inauguration: samedi 21 mai 2016 dès 23h30, jusqu’à minuit, à la rue Lissignol.

Expositions :

  • Anges inséparables: la maison éphémère pour Walter Benjamin, 2000. MAMCO, rue des Vieux-Grenadiers 10, du 21 mai au 4 septembre 2016.
  • Esther Shalev-Gerz : les Inséparables et autres projets dans l’espace public. Médiathèque du FMAC, rue des Bains 34, du 12 au 22 mai 2016.
Tagués avec : , , ,
Publié dans art contemporain, politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact