Le Poche remercie ses artistes au fil de 14 soirées singulières

courvoisier_605
Françoise Courvoisier. ©Augustin Rebetez

14 soirées « singulières » en ce sens que les artistes s’aventureront un peu en dehors de leurs sentiers habituels : chansons, humour, performances… Un heureux concours de circonstances permet à Françoise Courvoisier de créer un festival aussi riche qu’impromptu, du 14 au avril au 9 mai.

L’envie de remercier les artistes qui l’ont accompagnée durant ses douze années de direction, associée à une année de fréquentation exceptionnelle, donc financièrement saine, ont rendu possible ce festival qui mêle tous les genres de la scène.  Une cinquantaine d’artistes vont donc se retrouver lors de ces soirées, des gens que l’on a beaucoup vus sur le plateau du Poche.

Le printemps étant de la partie ce sera aussi la fête chaque soir sur la terrase, et puisque c’est la fête, les prix sont assez cassés pour l’occasion, ainsi la soirée coûte vingt francs et le passe pour dix événements est à cent francs.

guelpa_400
Fabienne Guelpa interprétera L’Intime du Large le 23 avril. Ce grand cru, écrit et interprété par Fabienne Guelpa, est à entendre ou réentendre sans modération.

probst_poche_605
La Septième Vallée de Jacques Probst, se jouera les 6 et 7 mai. Au Poche, son texte Le Quai a été monté en 2008. Comme comédien, on l’a vu dans deux pièces de Jérôme Robart: Eddy F. de pute et Jiji the Lover.

Entre autres, lors des Singulières : Complètement Dutronc, avec Castou, Christine Vouilloz, Céline Nidegger, Patricia Mollet-Mercier, Bastien Semenzato, Julien Tsongas, Antony Mettler, Kathia Marquis, Nicolas Lambert (guitare); Barbara, L’âge Tendre, avec Aude Chollet, Adrian Filip et la complicité de Jean Chollet; Vaëna’s Project, avec Séverine Vaëna (chant) Jéremie Creix (trombone), Claude-Alain Burnand (piano) Patrick Perrier (basse) Francis Stoessel (batterie); Winterreise (Le Voyage d’Hiver) de Schubert avec Claude Darbellay (chant) Michèle Courvoisier (piano); La Jetée des Espoirs de et par Serge Martin;  Six Sonates D’Ysaÿe avec Martin Reimann (violon); La Septième Vallée de Jacques Probst; L’intime du Large de et par Fabienne Guelpa, etc. Voir le programme.

Le Poche Genève, théâtre en Vieille-Ville.
mardi 20h30 mercredi-jeudi 19h vendredi 20h30 samedi 19h relâche dimanche, lundi & 1er mai.

Tagués avec : ,
Publié dans festivals, musique, scènes, théâtre
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact