Le Kunsthaus Zürich se réorganise profondément

pipilotti_kunthaus
L’exposition «Pipilotti Rist» au Kunsthaus de Zurich a battu des records d’entrée en 2016. © Kunsthaus ZH.

Lors de son assemblée générale du 30 mai, la Société zurichoise des beaux-arts a approuvé le rapport et les comptes annuels 2015. Grâce à la modification de ses statuts, les structures de direction et de management vont être réorganisées pour mieux aborder l’agrandissement du Kunsthaus, dont l’achèvement est prévu en 2020.
En 2015, le Kunsthaus Zürich a enregistré 289 527 entrées (contre 301 630 l’année précédente). Ce chiffre se situe dans la moyenne pluriannuelle. Le nombre de membres de la Société zurichoise des beaux-arts est en léger recul de 20 438 à 20 023. Après un bénéfice de CHF 116 800 en 2014, la diminution du nombre de visiteurs a entraîné pour 2015 une perte de CHF 496 981. Ce mauvais résultat, inattendu, s’explique par la revalorisation du franc par rapport à l’euro et par une longue période de beau temps pendant laquelle les visiteurs ont préféré des activités situées dans la zone euro et en plein air. L’assemblée générale a approuvé le rapport annuel présenté par son président, Walter B. Kielholz, et donné son quitus au trésorier, Conrad M. Ulrich, qui a détaillé les comptes. Pour 2016, le comité directeur s’attend à un résultat équilibré, qui permettra de reconstituer la réserve de compensation. Les deux expositions qui se sont achevées début mai, «Dadaglobe Reconstructed» et «Pipilotti Rist», ont attiré au total 150 000 visiteurs, et donc engendré des recettes bien plus importantes que celles prévues au budget.

Révision des statuts – Comité directeur resserré – Nouvelle direction

La demande du comité directeur d’initier une refonte complète des statuts afin de permettre la réorganisation des structures de direction et de management pour mieux tenir compte de l’agrandissement de l’établissement, a reçu un large soutien. Le comité directeur passe de 17 à 11 personnes. La commission de programmation est remplacée par un comité international, qui accompagnera désormais l’évolution du Kunsthaus. Les décisions opérationnelles relèveront de la responsabilité d’une direction de quatre membres: le directeur, qui représentera aussi le domaine Expositions, le directeur financier, le conservateur de collection et la direction du nouveau secteur marketing et ventes, qui reste à créer et qui regroupera différentes fonctions telles que la boutique du musée, les événements et les relations avec les membres.

Le rapport annuel peut être consulté en ligne. Il contient les comptes annuels, mais aussi des informations détaillées sur toutes les activités du Kunsthaus ainsi qu’une liste des nouvelles œuvres de la collection.

Tagués avec : ,
Publié dans musées, politique culturelle