La Ville de Genève seule à bord pour soutenir les arts de la scène

pretriunfo1_605

 Illustration : répétition de El Triunfo de La Libertad à la Comédie, La Ribot, 2014, photo Yi-hua Wu.

La Ville et le Canton sont convenus d’une nouvelle répartition des tâches dans le cadre de leurs politiques culturelles. La répartition s’effectuera en deux phases dont la première interviendra dans le cadre du budget 2017 et la deuxième, dès les budgets 2018 et 2019.

Lors de la première phase un désenchevêtrement sera effectué pour les institutions dites « intermédiaires », l’aide à la création dans le domaine des arts de la scène, l’aide à la diffusion et au rayonnement, la politique du livre, les musées et diverses autres institutions actuellement co-financées.

Les institutions et manifestations qui font l’objet de subventions dites « intermédiaires » actuellement financées par le Canton et la Ville passent à la Ville :

  • (AMR) Ateliers d’ethnomusicologie
  • Antigel
  • Archipel
  • ASMV/Chat Noir
  • Association pour l’encouragement de la musique improvisée
  • Association pour la danse contemporaine (AOC)
  • Bourses musique
  • Cave 12
  • Cinématou
  • Contrechamps
  • Eklekto
  • Fanfareduloup Orchestra
  • Festival du film et forum international sur les droits
  • Festival Tous Ecrans
  • Filmar
  • Fonction : Cinéma
  • GIiAngeli
  • humains (FIFDH)
  • La Bâtie – Festival de Genève Cinémas du Grütli
  • Lanterne magique
  • Orchestre de chambre de Genève (L’OCG) Théâtre Spirale
  • Sirocco/Black Movie
  • Swiss Chamber Concerts Bureau culturel
  • Théâtre Am Stram Gram
  • Théâtre de l’Usine
  • Théâtre de Saint-Gervais
  • Théâtre des Marionnettes de Genève Théâtre du Loup
  • Théâtre du Grütli

Les subventions ponctuelles à la création dans le domaine des arts de la scène, actuellement financées par le Canton et la Ville, seront reprises par la Ville.

Les subventions ponctuelles destinées à la diffusion seront reprises par le Canton.

Les subventions pluriannuelles destinées aux compagnies à rayonnement régional, national ou international, associant Pro Helvetia et/ou d’autres villes et cantons suisses, sans changement, sont financées conjointement par le Canton et la Ville.

Politique du livre : Les subventions destinées aux institutions du livre, actuellement financées conjointement par le canton et la Ville ou uniquement par la Ville, seront reprises par le Canton. Les subventions destinées aux Prix dans le domaine du livre et de l’illustration, actuellement financées conjointement par le Canton et la Ville seront gérées conjointement : Prix Töpffer, Prix société genevoise des écrivains, Bourse création BD, Bourse écriture numérique, Bourse illustration livre, Prix jeune BD.

L’accès à la culture est repris par le Canton (Tarif jeune, carte 20 ans/20 francs, Billets à 10 francs).

Le Concours de Genève et la Fondation romande pour le cinéma sont repris par le Canton.

Musées : pas de changement en ce qui concerne les subventions destinées aux musées privés (MICR et Bodmer) assumées par le Canton, et le MAMCO toujours la même convention tripartite Canton-Ville-Privés.

La deuxième phase concernera la réforme de la Fondation d’art dramatique (Comédie et Poche) dans l’optique de la nouvelle Comédie. Le Grand Théâtre et l’OSR feront l’objet d’un partenariat Ville/Canton ou d’un transfert de la Ville au Canton. La BGE ira probablement au Canton.

La création du Conseil consultatif de la culture devrait être annoncée dans les prochaines semaines.

Tagués avec : ,
Publié dans politique culturelle
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact