La mémoire du futur de Steven Claydon

claydon11_605
Steven Claydon, The Fictionnal Pixel, 2008. video 13 minutes. Images ©Steven Claydon.

Quand Démocrite et Gargamel se suivent sur l’écran du Cinéma Dynamo au Centre d’art contemporain de Genève, un mélange des genres et des cultures est dans l’air. Dans ses travaux vidéo, Steven Claydon pixellise, intègre et mixe les emblèmes antiques que chaque spectateur a en mémoire, aussi proche ou lointaine soit-elle, avant de les réinjecter dans un environnement actuel plus familier, et pour l’essentiel digital.

Le Centre d’art contemporain de Genève présente une série de huit vidéos de Steven Claydon avant la grande rétrospective qui se tiendra en septembre 2015.

claydon13_605
Steven Claydon, The Fictionnal Pixel, 2008. e

The Fictionnal Pixel met en scène l’équivalence entre l’atome entrevu par Démocrite et le pixel, pour picture element, terme utilisé pour la première fois par la NASA pour les transmissions video depuis la lune. L’atome et le pixel sont exploités ici comme des éléments de base dans la fabrication d’occurrences matérielles.

claydon132_605
Steven Claydon, The Ancient Set, 2008. DVD video, 9.06 min. ©Steven Claydon.

 

claydon196_605
Steven Claydon, The Ancient Set, 2008. DVD video, 9.06 min.

The Ancient Set, créé avec des synthétiseurs vidéo des années 70 et 80, superpose des images historiques – dont celle de Démocrite qui fut le premier (avec son maître Leucippe) à avoir entrevu que la matière était composée de particules infiniment petites, invisibles à l’oeil nu, les atomes – à d’autres tel Gargamel, l’alchimiste du caricaturiste belge Peyo dans sa série des Schtroumpfs. Les personnages de Peyo, coiffés de l’antique bonnet phrygien symbole de liberté, apparu sous le roi Priam, voisinent avec des portraits pixellisés récents traités ironiquement et ceux de guerriers antiques casqués popularisés par les sculptures en marbre. Cette superposition de symboles sur fond de sons électroniques, d’instruments anciens et mécaniques, n’est pas sans rappeler le procédé de Adieu au langage, le travail récent de Godard. Ces neuf minutes que Steven Claydon a voulu déstabilisantes pour le spectateur intriguent par la profusion de symboles, et donc de messages, et deviennent rapidement captivantes.

Steven Claydon, 1969, est un artiste britannique qui vit et travaille à Londres. Parallèlement à ses recherches en arts plastiques, Steven Claydon est aussi un artiste confirmé de la musique expérimentale électronique.

Steven Claydon – Video Works
Cinéma Dynamo. Centre d’art contemporain. Genève.
15 janvier au 16 février 2015.

Tagués avec : , , ,
Publié dans art contemporain
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact