La Médiathèque du FMAC explore les pratiques environnementales

castorera_605

Christy Gast, « Castorera, A love Story », 2014. © Christy Gast

Tandis que la population mondiale consommerait actuellement l’équivalent d’une fois et demie les ressources disponibles de la planète, l’une des urgences de la crise environnementale semble être la prise de conscience. Bénédicte le Pimpec et Isaline Vuille, les deux nouvelles commissaires de la Médiathèque, ont réuni des artistes qui ont en commun de se mettre en situation d’observation en menant des recherches sur le terrain ou dans des fonds d’archives, souvent en collaboration avec des biologistes, activistes, anthropologues ou en discussion avec les populations locales. Recherchant pour certains les traces de l’histoire coloniale dans la botanique ou la faune indigène, pour d’autres à pointer les excès de l’exploitation des ressources naturelles, ils explorent les problématiques spécifiquement liées à un territoire, n’hésitent pas à mettre en lien différentes sources et à les interpréter. Tout en se déployant dans le champ dans l’art, les pièces présentées participent peut-être à la prise de conscience des problématiques environnementales et mettent en lumière des contextes souvent complexes, où interviennent de multiples tensions, politiques, économiques et sociales.

Depuis le mois de septembre 2016, Bénédicte le Pimpec (1986) et Isaline Vuille (1981) sont les nouvelles programmatrices artistiques de la Médiathèque du FMAC. Leur projet de candidature faisait état de recherches autour de problématiques comme le rapport à l’histoire et à des questions socio-politiques ou environnementales, elles souhaitent confronter les œuvres de la Médiathèque avec celles d’artistes contemporains, tissant des liens entre différentes époques et pratiques. Elles proposeront également un programme parallèle en plusieurs temps et dans d’autres lieux ainsi qu’un projet éditorial qui se construira au fil de la programmation.
Le mandat, d’une durée minimum de deux ans renouvelable une année, a pour but de mettre en valeur un patrimoine genevois, en facilitant l’accès et la compréhension de l’art vidéo auprès d’un large public, et de donner la chance à deux commissaires d’exposition actives à Genève de développer un projet personnel sur deux ans à partir d’une collection publique.

belong and observe
De la Terre de Feu à l’Afrique du Sud en passant par l’Allemagne, l’exposition présente un ensemble d’œuvres vidéo qui interrogent les liens entre les êtres vivants et leurs territoires.
Avec : Sylvie Boisseau & Frank Westermeyer Christoph Draeger, Christy Gast, Alexandra Navratil, Uriel Orlow, Jean Painlevé.
Médiathèque du Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève (FMAC)
Rue des Bains 34. 1205 Genève

Du 10 novembre 2016 au 29 janvier 2017
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 18h ou sur rendez-vous

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans art contemporain, vidéo
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact