La Compagnie Utopia sera en résidence au Théâtre Pitoëff

2 juillet, communiqué. La Compagnie Utopia d’Eric Devanthéry sera en résidence au Théâtre Pitoëff dès l’automne prochain, annonce le Département de la culture et du sport. Dix-huit dossiers de candidature ont été examinés par une commission de préavis. La résidence porte sur une durée de trois ans, non renouvelable.
En mai dernier, le Département de la culture et du sport (DCS) de la Ville de Genève annonçait la mise au concours d’une résidence au Théâtre Pitoëff situé dans la Maison communale de Plainpalais. L’objectif est de permettre à une compagnie de théâtre active à Genève de renforcer son travail artistique, de développer des accueils et des partenariats avec d’autres compagnies actives à Genève et de proposer au public une programmation originale et complémentaire aux autres scènes théâtrales.

Dix-huit dossiers de candidature ont été adressés au département. Une commission de préavis composée de quatre personnalités indépendantes avait pour mission d’effectuer une première sélection parmi les dossiers présentés. Au terme de cet examen, quatre candidatures ont été retenues pour être auditionnées. A l’issue de ce processus d’évaluation qui a permis aux candidat-e-s de préciser et de développer leurs projets, le choix du magistrat Sami Kanaan, en accord avec le préavis de la commission, s’est porté sur la Compagnie Utopia fondée et dirigée par Eric Devanthéry.

Né à Genève en 1974, après des études de lettres et à l’Ecole supérieure d’art dramatique (ESAD), Eric Devanthéry a été assistant du metteur en scène Thomas Ostermeier, à la Schaubühne de Berlin. De retour au bout du lac, il enseigne le théâtre aux étudiants de l’Université notamment, puis enchaîne les créations audacieuses : Anéantis de Sarah Kane, Fragments Empédocle d’après Friedrich Hölderlin, Supermarché de Biljana Srbljanovic, L’Inattendu de Fabrice Melquiot au Théâtre du Galpon, Les Présidentes de Schwab, au T50, Léonce et Léna de Büchner à L’Alchimic, Les Brigands de Schiller au Théâtre du Grütli.
En résidence à Pitoëff, Eric Devanthéry aura l’occasion d’approfondir l’exploration d’œuvres classiques et contemporains fortes. Son projet dénote un réel engagement artistique, un sens de de la collaboration et du travail en équipe, ainsi qu’une volonté d’ouverture à la scène émergente locale.

 

Tagués avec : , ,
Publié dans politique culturelle, théâtre
copyright
© 1984-2017. Tous droits de reproduction et de diffusion réservés. Aucun type de reproduction autorisé sans accord préalable. Les opinions exprimées dans les pages de GenèveActive sont publiées sous la responsabilité de leurs auteur-e-s.
contact

Pour Contacter GenèveActive, envoyer vos informations, effectuer une demande de stage, proposer une collaboration ou soutenir GenèveActive, nous vous remercions d’utiliser le formulaire de contact